Opération 1 maillot pour Manu + VaisselleThon mes photos !

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

Ne souhaitant pas faire payer à la collectivité des sommes astronomiques ni bloquer les trieuses de nos camarades postiers, nous avons choisi au bureau, aujourd’hui, de la vaisselle en carton symbolique.

Deux couleurs pour nos assiettes que nous proposons au Palais.

La première bleue.
La seconde rose.

Je sais.

C’est terriblement, que dis-je, outrageusement stéréotypé. Des stéréotypes de genre dirais-je même.

Je laisserai donc le choix à la mère Macronne, directrice des Arts de la Table du Palais et de la piscine municipale du fort de Brégançon, le choix du coloris de ma faïence en carton.

Vous l’aurez donc compris, c’était donc travaux pratiques avant le match de foot de l’équipe de France en Russie à 17h00.

Une journée, donc, terriblement chargée vous l’aurez compris, surtout que les enfants veulent voir le match.

Voici donc la photo de ma participation au VaisselleThon, auquel je vous convie tous et que je vous invite à relayer si le cœur vous en dit.

Selon Le Monde, « les Macron veulent une piscine au fort de Brégançon »

Hahahahahahaha !

Hahahahahahahaha, mais notre Manu, décidément, est exquis dans ses économies pour les manants et les dépenses pour son confort.

Comprenez-moi bien, car je n’aime pas la démagogie ni le pauvrisme. Je ne demande ni à Macron ni à nos ministres et autres mamamouchis de vivre comme des sans-dents et des pauvres smicards… Ils peuvent, allez, disons avoir deux trois même 4 SMIC chaque mois… mais un peu de décence et de respect vis-à-vis des administrés.

Que la Macronne nous change les assiettes du Palais ou pas ne résoudra pas les problèmes d’endettement de notre pays.

C’est la même chose avec la piscine estivale que notre bon président souhaite se faire construire au fort de Brégançon.

Il faut dire que « située en contrebas du fort, la plage privée ne serait pas assez isolée », explique l’Élysée…

La force et l’entraînement de l’exemplarité. On ne dit pas « en avant », mais « suivez-moi » !

Ce n’est pas de moi, mais de Bigeard, un pauvre gus, un banquier d’en bas lui aussi, puisqu’il a démarré à la Société Générale… Eh oui, il y a fait quelques années, avant que la Seconde Guerre mondiale lui permette de révéler ses qualités exceptionnelles de guerrier et de meneur d’hommes.

Il est une règle aussi vieille que le monde et que l’art de la guerre.

Si vous voulez mener des hommes, alors soyez exemplaire.

Cela veut dire quoi d’être exemplaire ?

C’est assez simple.

Quand vos hommes ont froid, ayez froid.
Quand vos hommes ont chaud, transpirez aussi.
Quand vos hommes ont faim, ne vous gavez pas et partagez la diète.
Quand vos hommes souffrent, souffrez avec eux.
Quand vos hommes doivent prendre la colline, passez le premier.

L’exemplarité est simple. C’est faire le premier ce que l’on demande ou que les circonstances exigent des autres.

L’exemplarité est exigeante

L’exemplarité est exigeante. L’exemplarité demande des sacrifices. L’exemplarité demande de l’abandon. L’exemplarité demande du renoncement, pour quelque chose de plus haut, comme l’idée que l’on peut se faire d’une nation et de sa fonction.

L’exemplarité a cela d’extraordinaire qu’elle permet de voir tout de suite les hommes bien ordinaires, et notre locataire élyséen est incapable de petites souffrances, toutes petites, comme supporter une vaisselle un tantinet « vieillotte », ou un fort centenaire dans une région sublime les pieds dans l’eau chaude de la mer Méditerranée où nos concitoyens se pressent chaque été pour passer leurs vacances… sans piscine !

Très bienveillant, l’article du Monde, tout de suite, réduit l’importance de la dépense et la portée de la piscine - à propos de portée, la piscine sera autoportante, une simple bassine à en croire notre journaliste.

« Il s’agirait d’une piscine hors-sol : le site étant classé monument historique, il est impossible d’y creuser un bassin. Une étude est en cours concernant aussi bien les règles relevant des architectes des bâtiments de France que les questions techniques et financières »…

Il n’y a pas que la piscine qui soit hors-sol. L’attitude présidentielle l’est également !

Ce qui ressort de tout cela c’est une irrépressible envie de se gaver et de se goinfrer des ors de la République.

Macron peut donc à juste titre sermonner un jeune gamin de 13 ans un poil insolent. Il serait bien inspiré d’inspirer les Français par sa vision et son exemplarité.

Maîtriser ses envies et ses pulsions de consommation également.

Il n’a définitivement pas l’étoffe.

Pour l’opération un maillot de bain pour Manu pour qu’il ne soit pas cul nu cet été :

Envoyez vos dons sous forme de maillots de bain usagés, homme ou femme, à l’adresse suivante ! Vous allez la connaître par cœur avant la fin de ce quinquennat !!!

Monsieur le Président de la République
Palais de l’Élysée
55, rue du Faubourg Saint-Honoré, 75 008 Paris

Vous pouvez aussi adresser votre maillot une ou deux pièces à la mère macronne.

Madame Macron, Directrice de la piscine municipale de Brégançon
Palais de l’Élysée
55, rue du Faubourg Saint-Honoré, 75 008 Paris

Je vais passer la soirée à fouiller dans la cave pour trouver un vieux maillot de bain. Je vais devoir demander à ma femme une vieillerie. J’imagine déjà sa tête. « Mais tu n’as rien d’autre à faire » ? « C’est la fête de la musique, le mondial de foot », « tu ne peux pas faire comme tout le monde, boire une bière et chanter dans la rue »… Et de conclure avec son sempiternel « tu me fatigues, mais tu me fatigues »… Mais généralement c’est plein de tendresse, je la fatigue, mais 5 minutes, après je sais qu’elle m’aura dégoté des trésors sous forme de maillots de bain pour Manu et sa directrice de piscine hors sol.

Je vous ferai des photos de mon colis, et d’ailleurs, je vous rappelle, suite à plusieurs commentaires de camarades lecteurs, qu’il n’y a pas besoin d’affranchir pour l’Élysée ! C’est un plis gratuit!!!

Je sens que l’on va bien s’amuser !!

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Article écrit par Charles Sannat pour Insolenitiae


A découvrir

Charles Sannat

Charles SANNAT est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l'Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Economique d'AuCoffre.com en 2011.

Il rédige quotidiennement Insolentiae, son nouveau blog disponible à l'adresse http://insolentiae.com

Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.