Comment la technologie permet-elle aux écoles d'accueillir les élèves pendant la pandémie ?

97 %
97% des élèves toujours privés d'école en Amérique latine et dans les
Caraïbes.

Depuis septembre, les écoles ont rouvert leurs portes et continuent à remplir leurs fonctions pendant la deuxième période de confinement. Afin d'assurer la sécurité des élèves, les administrateurs ont dû évaluer les stratégies de réouverture, les efforts de distanciation sociale, les politiques de nettoyage et la manière d'identifier rapidement les élèves symptomatiques.

Les investissements dans des barrières en plexiglas pour les salles de classe et des tentes pour les leçons en plein air sont devenus des choix courants pour de nombreux établissements scolaires à travers le monde, mais les administrateurs ont également dû faire face à d'autres décisions.

Pourquoi la sécurité doit aller au-delà des contrôles de température

Bien qu'il soit recommandé que les élèves qui ne se sentent pas bien restent à la maison, les écoles doivent tout de même être prêtes à surveiller les symptômes des élèves et à déterminer la meilleure ligne de conduite à adopter. L'une de ces mesures consiste à vérifier leur température, ce qui peut être fait au début de la journée scolaire avant même que les élèves n'entrent dans l'établissement. Les technologies de prise de température peuvent aider les professeurs à surveiller les enfants avant les cours et ainsi minimiser le nombre d'étudiants malades entrant dans le bâtiment.

En plus de prendre la température des élèves chaque matin, de nombreuses écoles exigent également des évaluations de dépistage quotidiennes pour surveiller les autres symptômes de la COVID-19. Ces évaluations contribuent à réduire le risque d'exposition d'un élève symptomatique ainsi qu'à surveiller les changements de santé de chaque individu. Bien que des mesures supplémentaires soient désormais nécessaires au début de chaque journée scolaire, ces changements de procédure et leur utilisation de la technologie pour surveiller la santé des élèves contribueront à améliorer les chances d'une année scolaire réussie.

La RFID peut assurer la sécurité des élèves

Un système de gestion RFID peut aider les écoles à étiqueter certains équipements scolaires tels que les ordinateurs ou les outils de laboratoire. Grâce à ce système, les écoles suivent le déplacement d'un objet d'un endroit à un autre et savent si l'objet est disponible. Cette possibilité de vérifier la disponibilité d'un article à un moment donné de la journée peut aider les écoles à réduire leurs coûts en diminuant la nécessité d'acheter des stocks supplémentaires inutiles. Dans un souci de sécurité et de santé, la possibilité de vérifier si un objet a été utilisé ou non et s'il doit être nettoyé peut également contribuer grandement à assurer la sécurité des élèves et des professeurs. Grâce à un système de gestion des actifs RFID, les professeurs peuvent vérifier les étiquettes scannées des équipements pour déterminer quand ils ont été désinfectés pour la dernière fois et s'ils sont prêts à être utilisés.

La technologie RFID gagne ainsi en popularité, notamment pour son utilisation dans le secteur de l'éducation, mais cette technologie était déjà présente bien avant. La pandémie n'a fait qu'augmenter le besoin en RFID dans les écoles. Ces dernières années, les campus universitaires du monde entier ont commencé à utiliser des cartes d'identité et des badges RFID pour surveiller la localisation de leurs étudiants, professeurs et autres membres du corps enseignant sur le campus afin de les protéger dans des situations potentiellement dangereuses. Ces cartes et badges peuvent être utilisés pour localiser rapidement une personne disparue et envoyer de l'aide. La technologie peut également être utilisée pour localiser des intrus, identifier des rassemblements non planifiés.

Outre les cas d'utilisation mentionnés, la RFID jouera un rôle essentiel pour aider les écoles à surveiller les élèves et leur éventuelle exposition au COVID-19 cet hiver. En utilisant des cartes et des badges RFID ainsi que le suivi de zones à fort trafic, les écoles peuvent plus facilement détecter les cas contacts. Aujourd'hui, alors que les choses évoluent si rapidement, avoir ce niveau de visibilité sera crucial pour assurer la sécurité des étudiants et des professeurs.

L'utilisation de la technologie RFID dans les écoles n'a pas toujours été bien accueillie, les défenseurs de la vie privée ayant mal compris le fonctionnement de cette technologie et les avantages qu'elle procure. Lorsqu'elles sont utilisées de manière responsable, les solutions RFID sont un outil extrêmement utile pour contribuer à assurer la sécurité des élèves et peuvent être utilisées pour répondre à des situations d'urgence, comme COVID-19.


A découvrir

Thierry Vasseur

Thierry Vasseur est Président France de Zebra Technologies  (NASDAQ : ZBRA), une entreprise internationale qui propose des technologies qui mettent l'accent sur les ressources, les salariés et les transactions d'une entreprise. Il participe au développement de l'entreprise en accompagnant le fabricant d'imprimantes à code-barres, fiable et de confiance, à devenir une entreprise spécialisée dans le secteur des technologies de traitement de l'information et de la gestion de la chaîne d'approvisionnement.