Paris devrait-il attirer les "super-riches" pour relancer la croissance ?

Il faut compter 12 500 euros le mètre carré pour un appartement dans
le 6ème arrondissement de Paris.

Ok, les investisseurs reviennent (voir plus haut), mais rien dans les programmes respectifs d'Anne Hidalgo, de NKM, ou même de Charles Beigbeder, ne semble indiquer que faire venir habiter les super-riches de la planète à Paris soit un objectif de la prochaine municipalité. Est-ce une erreur ?

C'est ce que semble indiquer l'étude que le cabinet Ramidus Consulting vient de publier à propos de Londres. Bottom line : les super-friqués (Russes, Moyen-Orientaux...) s'installant à Londres ne font pas que rendre les quartiers de Mayfair, Knightsbridge ou Belgravia intouchables pour les Londoniens de souche (voire les Managing Directors de Goldman Sachs), ils enrichissent largement l'économie britannique.

Selon Ramidus, ces néo-Londoniens injecteraient 4,8Mds€/an au UK, ajoutant qu'en moyenne chaque propriétaire de logement à plus de 18M€ à Londres, dépenserait entre 5 et 6M€/an au UK. Peupler Paris de nouveaux riches russes et d'émirs en Bentley, voilà une idée neuve pour relancer la croissance.

Pour 1 m2 à Knightsbridge, comptez entre 32.000 et 58.000€ (prix moyen du m2 dans le 6e arrondissement à Paris : 12.500€). Source : Home&Property, MeilleursAgents

Pour lire plus d'articles inratables de l'actualité qui buzz,

rendez-vous sur le site de notre partenaire Time To Sign Off


A découvrir