Pas de grosse baisse de l'impôt sur le revenu en 2021

5 MILLIARDS
Les baisses de l'impôt sur le revenu s'établiront à 5 milliards
d'euros en 2020.

Les contribuables bénéficieront d'une baisse de l'impôt sur le revenu l'année prochaine. Mais Edouard Philippe prévient : en 2021, il ne devrait pas y avoir de baisse conséquente des impôts.

À l'issue du « Grand débat national », Emmanuel Macron a promis une baisse de l'impôt sur le revenu à hauteur de 5 milliards d'euros. Une manière de répondre, une fois de plus, aux inquiétudes des « gilets jaunes » qui ont manifesté et occupé des ronds-points pendant de nombreuses semaines. Il est revenu au gouvernement de trouver ces 5 milliards, en coupant dans les niches fiscales et en réalisant de nouvelles économies. Pour 2021, les choses seront quelque peu différentes : Edouard Philippe a assuré qu'il ne faudra pas s'attendre à une baisse importante de l'impôt sur le revenu.

Revalorisation du travail

Dans un entretien avec le Journal du Dimanche, le Premier ministre a déclaré : « Si vous me demandez si l'on baissera à nouveau l'impôt sur le revenu de 10 ou même de 5 milliards d'euros en 2021, je ne le crois pas ! ». Une manière d'éteindre immédiatement toute velléité de demande de baisse des impôts, après celle programmée pour 2020. Le locataire de Matignon veut s'atteler à la « revalorisation du travail ». Le travail doit « payer davantage », assène Edouard Philippe.

Pouvoir d'achat

« Ceux qui travaillent doivent avoir un avantage réel sur les autres. Le pouvoir d'achat, il vient d'abord du salaire ! », explique-t-il. Une manière peut-être d'indiquer que le gouvernement cherche de nouveaux mécanismes pour relever le pouvoir d'achat des salariés. Mais cela ne passera pas par une nouvelle baisse des impôts, ce sur quoi le Premier ministre a été très clair.


A découvrir