Pas besoin de réguler les cryptomonnaies en France, selon un rapport

270 MILLIARDS
L?encours des cryptomonnaies est de 270 milliards de dollars.

Faut-il réguler les cryptomonnaies en France ? Le rapport commandé par Bercy à Jean-Pierre Landau, ancien sous-gouverneur de la Banque de France, oppose un avis négatif sur la question. En revanche, le rapporteur propose d’encadrer les pratiques.

« Ce n'est aujourd'hui ni souhaitable, ni nécessaire » de réguler directement les devises virtuelles, selon ce rapport remis à Bruno Le Maire. Une réglementation obligerait en effet « à définir, à classer et donc à rigidifier des objets essentiellement mouvants et encore non identifiés », ce qui aurait pour résultat de faire fuir les start-ups œuvrant dans ce secteur hors de France. Or, la blockchain, la technologie sur laquelle s’appuie ces actifs virtuels, est en pleine expansion.

Systèmes financiers mondiaux

Jean-Pierre Landau indique également que si les encours des cryptomonnaies paraissent élevés (270 milliards de dollars), ils ne représentent finalement pas grand chose au regard des systèmes financiers mondiaux : « 1,5% seulement de la capitalisation de marché de l'indice S&P 500 et 5,5% de la valeur totale du marché de l'or ». Bref, le risque de contagion est « inexistant » en cas d’explosion de la bulle. Le rapport préconise plutôt d’encadrer les plateformes d’échange en définissant des « principes minimaux de transparence, d'intégrité et de robustesse ». 

Statut européen unique

Le rapporteur propose aussi de mettre en place un statut européen unique, une licence à l’échelle du vieux continent comme il peut en exister aux États-Unis ou au Japon. Jean-Pierre Landau souhaite également faciliter le financement des acteurs de « la chaîne de valeur de la crypto-finance » par les banques françaises : ces derniers doivent souvent se tourner vers des banques étrangères. 


A découvrir