Les placements qui rapportent

Lorsque l’on envisage de placer de l’argent, c’est pour le faire fructifier. Il est de ce fait essentiel de bien sélectionner l’offre afin d’en tirer un réel bénéfice. PSA Banque anticipe les interrogations de ses clients en tablant dès le départ sur des prestations basées sur la transparence. Focus sur les produits DISTINGO.

Le livret d’épargne

Il s’agit d’un produit financier qui peut paraître classique mais il n’en est rien. Le livret épargne en question séduit déjà par ses taux de rémunération hautement attractifs. A cela s’ajoute la sécurité des fonds que l’établissement bancaire utilise en vue d’alimenter l’économie réelle. Autrement dit, l’argent est transformé de manière concrète, c’est-à-dire pour financer des achats matériels. C’est d’ailleurs une différence notable comparé aux produits similaires. Les banques ont en effet tendance à faire fructifier les épargnes de leurs clients grâce aux spéculations de la bourse. Par conséquent, il n’existe pas de réelle garantie sur le rendement du placement effectué.

Les dépôts effectués sur le Livret d’épargne DISTINGO sont habilement exploités. PSA Banque s’en sert pour financer les crédits automobiles sollicités par des clients désireux de s’offrir une DS, un véhicule de la marque Peugeot ou encore une Citroën. Une autre partie des fonds est versée aux concessionnaires afin qu’ils puissent étoffer leur parc automobile ou se fournir des pièces détachées qui seront proposées à la vente. Il est à préciser que seuls les concessionnaires des marques préalablement citées bénéficient de ce financement assimilable à un crédit bancaire.

Il va de soi que ces prêts sont générateurs d’intérêts qui garantissent une rémunération compétitive à l’épargne réalisée. Celle-ci reste accessible à tout moment.

Le compte à terme

Le principe repose sur l’immobilisation de la somme versée sur ledit compte. Cette offre de compte à terme DISTINGO est accessible à toute personne détentrice du livret d’épargne PSA Banque. L’alimentation du compte s’effectue à partir du livret, en un virement unique. Le plafond minimal est fixé à 1 000€ contre un dépôt maximum de 100 000€. L’unique contrainte (si c’en est une) est qu’il n’y a plus moyen de compléter le fonds bloqué une fois qu’il a été viré. En contrepartie, le taux de rémunération est garanti. Il dépend de l’échéance du blocage qui est de 1 an, 2 ans ou 3 ans. L’épargnant a de ce fait l’assurance que le taux sera le même tout au long de son épargne, ce qui le protège contre les baisses pourtant courantes sur le marché. Les intérêts sont injectés en une seule fois, lorsque l’échéance est atteinte. Si vous optez pour cette solution, vous pouvez estimer par avance le montant du capital dont vous disposerez au déblocage. Il s’agit de ce fait d’une alternative rentable au livret d’épargne classique.


A découvrir