La plateforme Tumblr change encore de propriétaire

1,1 MILLIARD
Yahoo a acheté Tumblr en 2013 pour 1,1 milliard de dollars.

Tumblr, autrefois une des plateformes internet les plus populaires, a une fois encore changé de propriétaire. L'entreprise est désormais sous la houlette d'un éditeur de solution de création de sites web.

Cela avait été un coup de tonnerre dans le petit monde d'internet en 2013 : Yahoo signait un chèque de plus d'un milliard de dollars pour acheter Tumblr. La plateforme de blogs était déjà sur le déclin, alors que Facebook, Twitter, Pinterest et autre Instagram prenaient les premières places dans le classement des réseaux sociaux. Lancé en 2007, Tumblr a pourtant connu une popularité exceptionnelle en hébergeant états d'âme et photos de millions d'utilisateurs. Mais le service n'a pas su se renouveler suffisamment rapidement, et son acquisition par le moteur de recherche (qui n'était pas non plus en très grande forme face la concurrence de Google) n'a pas arrangé les choses.

Moins de 20 millions de dollars

Nouveau développement quelques années plus tard, avec l'achat de Yahoo et de ses actifs par Verizon. L'opérateur de téléphonie américain n'a pas lui non plus su que faire de Tumblr, qu'il cherchait à revendre depuis quelques mois. C'est finalement l'éditeur Automattic, qui exploite la plateforme de création de sites web WordPress.com, qui s'empare de Tumblr. Pour une somme estimée à moins de 20 millions de dollars, selon la presse américaine… On est très loin de la somme investie par Yahoo, signe de son déclin.

Interdiction de la pornographie

Automattic a plusieurs cordes à son arc : outre WordPress (pour lequel la synergie avec Tumblr parait évidente), l'entreprise est également en charge de Gravatar, un outil de gestion d'avatars, et d'un système de contrôle des commentaires. Malgré tout, il faudra relancer la machine ce qui parait difficile face aux mastodontes des réseaux sociaux bien installés. En tout cas, il n'est pas question d'autoriser à nouveau le contenu à caractère pornographique qui avait fait le succès de Tumblr, et que Verizon a banni en fin d'année dernière.


A découvrir