La terre est plate et elle va cramer

1000 MILLIARDS $
Le coût des risques liés au réchauffement climatique pourrait
atteindre 1.000 milliards de dollars en 2024.

Un Américain sur 4 est platiste, semble-t-il. Le platisme rencontre un succès croissant un peu partout... Étonnant mais ce phénomène permet de mesurer l'effondrement de l'enseignement en Occident (PISA).

Jadis, la population savait qu'elle ne savait rien. A l'heure actuelle, à cause d'un enseignement de plus en plus formel mais "de très haut niveau" et égal pour tous, tout le monde croit qu'il sait "tout" et tout le monde a des idées sur "tout".

Et c'est ainsi que le platisme se répand grâce à Google: mille films de platistes accaparent l'attention des curieux !

Cela m'amusait... jusqu'au jour où j'ai appris que beaucoup de platistes refusent d'office toute preuve de la sphéricité de la terre ! Si leur propre démarche leur prouve cette sphéricité, ils sont catégoriques: il faut chercher ailleurs une preuve du platisme.

Situation folle en 2020 où tout le monde se sert d'un smartphone et connaît l'existence des satellites. L'information selon laquelle les satellites n'existent pas parvient souvent aux platistes par des satellites... qui, selon eux, n'existent pas. Génial !

Et j'en arrive à craindre que le climatoalarmisme ne relève d'une démarche semblable et ce n'est pas parce que tous les modèles du GIEC sont basés sur une terre plate mais parce que seuls les travaux "prouvant" que la fin du monde est proche si nous ne limitons pas d'urgence la production de CO2 sont admis. Ceux qui mesurent l'innocence du CO2 ne peuvent tout simplement pas exister, sont mis à l'index.

Wikipedia est totalement soumis.

Revenons-nous au Moyen Age ? Verrons-nous se multiplier des procès comme ceux de Giordano Bruno et Galilée? Rappelons tout de même qu'à l'époque de Galilée la sphéricité de la terre était plutôt admise, 1800 ans après sa mesure par Eratosthène.

En 2020, tout ce qui prouve que la terre est sphérique est faux par définition pour beaucoup de personnes. Et si je ne cherche évidemment pas de preuve de la platicité ou de la sphéricité de la terre, je cherche la mesure prouvant que  le CO2 réchauffe le sol. Où est cette mesure ?

Où est, par ailleurs, la preuve de ce que les incendies en Australie seraient dus au "réchauffement climatique anthropique" et non au laisser-aller des Australiens qui n'ont plus les coupe-feu indispensables ? Coupe-feu que j'ai connus dans ma jeunesse en Afrique mais qui ne seraient pas "écologiques"...

Et LA question est : faut-il vraiment accepter les affirmations de ceux qui savent "tout" ou aurons-nous droit à une mesure faite par un chercheur compétent ?

A quand un enseignement qui enseigne au lieu d'être de si "haut niveau" qu'il n'en reste rien mais qu'il fait croire à tous qu'on peut "tout" savoir ?


A découvrir

Claude Brasseur

Mathématicien, Claude Brasseur a enseigné à l'université de Lubumbashi (RDC) où, en faculté Polytechnique, il a créé un centre de recherche en énergies renouvelables. Ce centre a eu tant de succès - il est même arrivé des aides de France - que les exigences purement financières n'ont pas tardé et il a dû quitter le pays. Il a également travaillé pour le BIT au Burkina Faso et, retraité, il continue à s'instruire dans ce domaine passionnant.