Les cigarettes électroniques avec du vrai tabac arrivent

Une cartouche de recharges de Ploom, la cigarette électronique avec du
vrai tabac, est vendu au prix de 6 euros et contient 12 recharges.

Pour l'industrie du tabac, l'avènement de la cigarette électronique couplée à la prise de conscience du danger pour la santé de la cigarette classique est un vrai sujet. Le risque, à terme, c'est de ne plus avoir de fumeurs. Et à ce moment-là, si l'Assurance Maladie sortira le champagne, l'industrie du tabac creusera sa tombe. Mais ce jour n'arrivera peut-être pas, grâce à Ploom.

Une cigarette électronique à base de vrai tabac


Les cigarettes électroniques en vente dans les magasins spécialisés (qui poussent comme des champignons d'ailleurs) contiennent du e-liquide. Un liquide dont la composition est très chimique et fait débat. Certains disent que les liquides sont moins dangereux que la cigarette normale, d'autres qu'ils le sont plus... et au final personne ne sait rien.


Mais Japan Tobacco a peut-être trouvé le moyen de mettre tout le monde d'accord : fumeurs, non-fumeurs, et vapoteurs. Car avec Ploom, c'est la première cigarette électronique à base de vrai tabac qui arrive en France.


Le principe est simple : grâce à des cartouches de tabac classique (Japan Tobacco détient les marques Camel et Winston par exemple), on peut vapoter du « vrai tabac ». Mais en éliminant la combustion des feuilles de tabac, on élimine, en partie, la nocivité de la cigarette.

Un prix sensiblement identique au prix d'un paquet de clopes


Le prix est toutefois plus cher que celui de la e-cigarette classique. 12 cartouches sont vendues au prix de 6 euros, soit le prix d'un e-liquide ou le prix d'un paquet de cigarettes classiques. 12 cigarettes donc, avec la différence qu'une cartouche dure, selon Japan Tobacco, une dizaine de minutes, soit l'équivalent de deux cigarettes normales.


L'appareil pour utiliser les cartouches, Ploom, qui ressemble fortement à une cigarette électronique, est vendu 33,90 euros. Le tout est disponibles depuis le mardi 15 avril 2014 à Paris et proche banlieue et devrait rapidement être disponible dans toute la France.


Le vrai tabac reste toujours plus cher que les e-liquides, mais les amateurs apprécieront.


A découvrir