Plus de diesels Crit'Air 5 à Paris et sa banlieue en juillet 2019

5
Les véhicules dotées d'une vignette Crit'Air 5, ou même, qui n'en
portent pas du tout, seront bannis de Paris et sa banlieue en juillet
2019.

Cette fois c'est quasiment acté : les élus du Grand Paris ont voté lundi 12 novembre la création d'une "zone à faibles émissions", correspondant à Paris et sa couronne. Dans cette zone, dès juillet prochain, les véhicules porteurs d'une vignette Crit'Air de niveau 5 seront bannis.

Plus de diesel dans Paris en 2024 ?

Si vous habitez Paris ou sa banlieue, ou même, que vous habitez plus loin, mais montez réguliérement dans la capitale ou à proximité, lisez bien ce qui va suivre. Les élus du Grand Paris ont en effet décidé que le système "Crit'Air", actuellement utilisé dans Paris et quelques grandes villes de province, allait être étendu à la banlieue de la capitale. Concrétement, toutes les communes situées à l'intérieur de la boucle formée par l'A86 sont censées prendre des arrêtés interdisant la circulation des véhicules porteurs d'une vignette Crit'Air 5, et ce, dès juillet 2019.

En tout, ce sont plus de 5 millions d'habitants qui sont directement concernés par cette ZFE, plus tout ceux qui habitent et vivent en dehors, mais doivent s'y rendre en utilisant leur voiture. Il ne leur reste que quelques mois pour remplacer leur véhicule, si celui-ci fait partie des modèles interdits en juillet 2019. Pour mémoire, il s'agit de véhicules diesel immatriculés avant 2000. Ils représentent aujourd'hui 6 % du parc automobile en circulation. A noter qu'avec la création de cette ZFE, les autres véhicules, c'est à dire immatriculés avant 1997, seront également interdits de circulation dans cette ZFEIIs représenteraient 8 % des véhicules, mais dans le lot, certains pourraient bénéficier de dérogations. C'est le cas par exemple des véhicules titulaires d'une carte grise collection, ou encore de certains véhicules utilitaires.


Les véhicules Crit'Air 5 dans le viseur, avant les Crit'air 4

Si vous circulez à bord d'un véhicule porteur d'une vignette Crit'Air 4, ou bien 3, le couperet tombera un peu plus tard. Pour l'instant, il est prévu que les véhicules Crit'Air 4, c'est à dire les diesels immatriculés entre 2001 et 2005, seront interdits en 2021. Ils ne représentent encore "que" 14 % du parc automobile à ce jour, et leur nombre devrait mécaniquement avoir baissé d'ici à l'entrée en vigueur de la mesure d'interdiction. Quand aux véhicules porteurs d'une vignette Crit'Air 3, (43 % du parc automobile aujourd'hui !) ils seront bannis de Paris en 2022. Mais tout cela reste théorique. La seule mesure actée, aujourd'hui, c'est l'interdiction des Crit'Air 5 dans Paris, en juillet 2019, et probablement dans les communes limitrophes...

 


A découvrir

Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.

Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. 

En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.

Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.

En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. 

Il a également été éditorialiste économique sur SUD RADIO de 2016 à 2018.

 

Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).