Pôle emploi : hausse de 0,3% du chômage en mai 2018

3.444.500
En mai 2018, 3.444.500 demandeurs d'emploi sont inscrits à Pôle
emploi.

Le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A (sans aucune activité) a augmenté de 0,3% pour s'établir à 3.444.500 en mai 2018, soit 10.300 inscrits supplémentaires par rapport à fin avril 2018.

Le nombre de demandeurs d'emploi en hausse de 0,3 % en mai 2018

Nouvelle hausse du nombre de demandeurs d'emploi n'exerçant aucune activité (catégorie A) en mai 2018, en France métropolitaine. C'est donc le deuxième mois consécutif d'augmentation après avoir été orienté à la baisse sur les trois premiers mois de l'année, selon les données mises en ligne mercredi 27 juin par le ministère du Travail et Pôle emploi.

Ainsi, le nombre de demandeurs d'emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A (sans aucune activité) a augmenté de 0,3% en mai 2018 pour s'établir à 3.444.500, soit 10.300 inscrits supplémentaires par rapport à fin avril 2018. Et ce chiffre est tout de même inquiétant puisque la hausse du mois de mai 2018 touche de manière identique toutes les tranches d'âge, avec environ 3.000 inscrits supplémentaires chez les moins de 25 ans, les 25-49 ans, et les plus de 50 ans. Mais le gouvernement n'a pas commenté ce chiffre puisqu'il a décidé désormais de ne communiquer que tous les trimestres, depuis le mois de décembre 2017.

Le taux de chômage de l'INSEE à 8,9% de la population active

Depuis le premier bilan trimestriel officiel du 25 avril, qui concernait les mois de janvier, février et mars, le nombre d'inscrits en catégorie A a donc augmenté de 0,7%, avec 22.700 personnes supplémentaires inscrites. Pour l'ensemble des catégories A, B, C, qui incluent les travailleurs à temps partiel à la recherche d'un temps plein, une dynamique plus lente est observée avec une hausse de 0,3% entre mars et mai 2018.

Au final pour le premier trimestre 2018, le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A a diminué de 1% tandis que le nombre d'inscrits à Pôle emploi, c'est-àdire tenus de rechercher un emploi (qui relèvent des trois catégories A, B et C) est resté stable. Quant au taux de chômage calculé par l'Insee selon les critères du Bureau international du travail (BIT), il s'est établi à 8,9% de la population active au premier trimestre.


A découvrir