Politique : voter va t-il devenir obligatoire ?

55,6 %
En 2011, lors des dernières élections cantonales (actuelles
départementales), 55,6 % des électeurs n'ont pas été voté

Evidemment, cela permettrait de faire rentrer facilement quelques millions d'euros dans les caisses de l'Etat : à chaque scrutin, des amendes infligées par millions ! Les gestionnaires de Bercy s'en frotteraient les mains. 

 

Redonner du sens aux élections

Le député écologiste François de Rugy a déposé une proposition de loi visant à punir d’une amende de 35 euros les électeurs qui ne vont pas voter. Il veut, dit-il, donner "du sens" aux élections, et "que les élus aient davantage de légitimité.

Dans deux semaines doivent se tenir les élections départementales, un scrutin traditionnellement boudé. 

C’est pourquoi le député a choisi de saisir la balle au bond. Il veut rendre le vote obligatoire, comme c’est déjà le cas dans certains pays, notamment la Belgique depuis 1893. L'impétrant, faute d'excuse valable, se voit infliger une amende de 27,50 à 55 euros la première fois, et de 137,50 euros en cas de récidive. Au Luxembourg aussi, en Turquie , en Grèce, en Autriche, au Costa Rica, au Brésil, les électeurs sont sanctionnés en cas de manquement à leur devoir.

Le vote, un droit ou un devoir ? 

La question du vote obligatoire se pose régulièrement dans un certain nombre d’Etats, dont la France, au vu de l’importance prise par l’abstention. Certains pensent, dans la veine de Jean-Jacques Rousseau, que le vote est un droit dont dispose tout citoyen. Il est donc libre d'en user ou non.

D'autres au contraire se demandent, comme c'était le cas du juriste René Carré de Malberg au début du XXème siècle "s’il ne conviendrait pas de traiter l’abstention non justifiée de l’électeur comme une infraction à la loi constitutionnelle, infraction qui, dès lors, appellerait une sanction répressive". Le débat est relancé !


A découvrir

Laure De Charette

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique.

Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.