Portage salarial : les nouveaux entreprenants

50000
On compte aujourd'hui en France entre 30 000 et 50 000 portés

Au début du mois d’avril, l’ordonnance définissant le portage salarial a été publiée au Journal Officiel. Le salarié porté est reconnu comme un professionnel autonome dans la prospection, la négociation et la réalisation de ses missions. Qui sont ces salariés portés aujourd’hui et qui peut entreprendre en portage salarial ?

Facturer des prestations en tant que salarié

Le portage salarial permet à un indépendant de facturer ses prestations tout en étant salarié. Dès la première prestation, l’indépendant signe un contrat de travail avec la société de portage et devient alors salarié au statut cadre. Il bénéficie ainsi des droits et avantages du salariat : sécurité sociale, cotisations pour le chômage, retraite, prévoyance. Il peut même, selon les sociétés de portage salarial, bénéficier d’une mutuelle d’entreprise.

Le portage salarial est dédié aux prestations intellectuelles non réglementées. C’est une solution pour les indépendants et freelances, les étudiants, les salariés déjà en poste, les retraités, les demandeurs d’emploi et les bloggeurs. Les activités et domaines de ces nouveaux entreprenants peuvent être : consulting, internet, coaching, marketing, informatique, RH, ingénierie, formation, qualité entre autres.

Le portage salarial s'adapte à des situations très diverses

Le portage salarial est adapté à des situations très diverses. Pour certains, il s’agit de se lancer à 100% dans une vie d’indépendant. Pour d’autres, c’est une façon de se constituer une première expérience professionnelle. D’autres encore, y voient une solution pour tester un projet, ou bénéficier de revenus complémentaires en parallèle d’une autre activité voire de financer des études. Au regard du contexte économique actuel, c’est aussi une véritable option pour créer son propre emploi sans prendre de risque en phase de chômage puisque les allocations peuvent être cumulées avec des revenus en portage. Enfin, le portage salarial permet aux bloggeurs et webmasters d’encadrer leurs revenus publicitaires du web. 

Ces nouveaux entreprenants ont donc des profils, des situations et des motivations très différentes. Tous ont cependant une même approche de l’entrepreneuriat novatrice et définitivement moderne : Se lancer oui, mais en toute sécurité !


A découvrir

Sandra Gazza

Sandra Gazza est Directrice adjointe de webportage, le portage salarial en ligne (www.webportage.com). Elle possède une expérience de 15 ans dans les ressources humaines. Elle est diplômée d’un Master en Management des Compétences (ESM-A, Marne-La-Vallée). Sandra Gazza est présidente du groupe des Phocéens GERME.