Pourquoi la part des achats en ligne en France augmente en 2019

400 MILLIONS
Les acheteurs en ligne ont réalisé plus de 400 millions de
transactions au premier trimestre 2019.

La part de marché du commerce en ligne dans les ventes globales en France devrait atteindre les 10% en 2019, a indiqué jeudi 23 mai la Fédération du secteur (Fevad), et franchir le cap des 100 milliards d'euros de chiffre d'affaires. Un chiffre en hausse tout comme celui du nombre de sites de e-commerce.

Tout roule pour le drive ! Près de vingt ans après son arrivée dans l’Hexagone, se développe et participe au succès du e-commerce comme le constate la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad) qui a dévoilé les résultats des ventes sur Internet au premier trimestre 2019. 

Les Français achètent plus en ligne en 2019

Sur le premier trimestre 2019, près de 25 milliards d'euros ont été dépensés en ligne par les Français, soit une croissance des ventes de 11,9% sur un an, portée par « la poursuite de l'augmentation du nombre de e-acheteurs, de la fréquence d'achat en ligne et de la diversification de l'offre », explique la Fevad dans un communiqué.

Outre cette augmentation du secteur, le succès du drive, lequel permet de passer commande sur Internet et de récupérer ses courses plus tard, directement à son véhicule ou à la caisse du magasin, est démontré. Un mode de consommation qui se développe notamment en ville et concerne surtout les achats alimentaires : les achats en ligne y gagnent des parts de marché (7,1 % en 2018).

Succès du drive, dû aux investissements des grands groupes 

Parmi les principaux constats, 80% des achats de grande consommation effectués en ligne se sont faits en drive au premier trimestre de 2019. Une évolution due en partie à l’investissement des grandes enseignes, comme Leclerc, Intermarché ou Système U, dans ce domaine. « Pour réussir dans le e-commerce, il faut mettre les moyens et faire beaucoup de volume pour réduire les coûts », explique Marc Lolivier, directeur général de la Fevad.

Pour preuve, on compte désormais 5 113 sites de drive dans le pays, selon les données de Nielsen, le cabinet en charge de l’étude. Parmi eux, 3 720 sites sont des click & drive, c’est-à-dire des espaces dédiés, incluant des voies pour les véhicules et des bornes de retrait qui permettent au client de récupérer sa commande sans passer par les caisses traditionnelles.

Enfin, en outre, le marché enregistre une forte hausse du nombre de sites marchands actifs ce premier trimestre (+15,6% sur un an). Parmi le Top 15 des sites et applications de e-commerce les plus populaires en terme d'audience en France, les quatre premiers restent dans l'ordre Amazon, Cdiscount, Fnac et Vente-privée. Le secteur du tourisme/voyage est également bien placé (Booking, 5e, OuiSncf, 6e, AirBnB, 14e), ainsi que la grande distribution (Leclerc, 7e, Carrefour, 9e, Leroy Merlin, 13e).


A découvrir