Une « prime Macron » chaque année ?

450  EUROS
La moyenne de la « prime Macron » versée en début d'année s'est
établie à 450 euros.

Le dispositif de la « prime Macron » pourrait être reconduit chaque année. La mesure avait été mise en place en réponse aux revendications sur le pouvoir d’achat des « gilets jaunes ».

Le 10 décembre dernier, Emmanuel Macron annonçait la mise en place d’une prime exceptionnelle de pouvoir d’achat. Les entreprises, dont la trésorerie le leur permettait, avait jusqu’au 31 mars pour verser aux salariés touchant jusqu’à trois fois le Smic une prime pouvant aller jusqu’à 1 000 euros. Le tout sans cotisations fiscales ni imposition. Le succès de l’opération est réel : 2 millions de salariés ont effectivement touché une prime dont la moyenne s’est établie à 450 euros. L’ensemble du CAC40 et de nombreuses grandes entreprises ont répondu présent.

Pérennisation du dispositif

Le chef de l’État aurait dû annoncer que cette prime allait être pérennisé durant son discours finalement annulé de lundi. L’incendie de Notre-Dame a obligé au report de ce discours, qui devait préciser les mesures prises par le gouvernement suite au grand débat national. Les principaux points de l’allocution ont toutefois été consultés par la presse, dont la pérennisation de ce dispositif. Il reste bien évidemment à en connaitre les détails, mais visiblement l’exécutif a bien l’intention d’en faire un élément important de la revalorisation du pouvoir d’achat.

Pression du gouvernement

Les entreprises seront-elles au rendez-vous chaque année ? Rien n’est moins sûr : si la « prime Macron » a connu un certain succès, c’est en partie parce qu’elle était exceptionnelle… et que les employeurs subissaient une certaine pression de la part du gouvernement et de la rue. Par ailleurs, cette prime pourrait remplacer, dans l’esprit des entreprises, les augmentations de salaire. Il s’agirait alors d’une perte de salaire différé, comme le déplorent les syndicats… sans oublier le manque è gagner pour les caisses de l’État.


A découvrir