Prix des assurances habitation, nous ne sommes pas tous logés à la même enseigne



Dans le budget d’un ménage, les assurances pèsent pour environ 5%. Pour une même prestation on constate toutefois des écarts de prix significatifs d’une compagnie à une autre. Utiliser un comparateur en ligne s’avère donc une bonne option pour réaliser de substantielles économies.

Vous envisagez de déménager et vous vous basez sur ce que vous payez actuellement pour évaluer le coût de votre nouvelle assurance ? Fausse bonne idée, les tarifs varient en effet selon la situation géographique du domicile.

Vous habitez Bastia ? En 2016, votre assurance habitation vous a couté en moyenne 412€ contre 235€ si vous logez en Bretagne. 75% d’écart de prix pour une même prestation, c’est ce que nous révèle une étude réalisée par le comparateur d’assurances lesfurets.com .

Les tarifs des assurances habitation varient en effet d’une ville à l’autre. Il en ressort ce classement des régions par ordre croissant de prix :

- Bretagne 235€

- Pays de Loire 242€

- Normandie 269€

- Centre Val de Loire 272€

- Auvergne Rhône Alpes 272€

- Alsace Champagne Ardenne Lorraine 278€

- Bourgogne Franche Compté 282€

- Aquitaine Limousin Poitou-Charentes 282€

- Languedoc Roussillon Midi-Pyrénées 284€

- Nord Pas de Calais Picardie 296€

- Ile de France 304€

- Provence Alpes Côte d’Azur 308€

- Corse 412€

Qu’est-ce qui justifie ces disparités de tarifs selon la situation géographique ?

Le prix d’une assurance habitation se calcule selon plusieurs facteurs, à commencer par le statut de l’assuré. Un locataire et un propriétaire n’ayant pas les mêmes obligations d’assurance, les coûts sont inférieurs pour le locataire. Toujours selon la même source, un locataire paie ainsi 232 euros contre 350 pour un propriétaire. La profession, l’âge de l’assuré et le nombre d’enfants que compte le foyer entrent aussi en compte.

Le calcul se complète par la valeur des éléments à couvrir, l’ancienneté du logement et sa surface.

A ces facteurs s’ajoutent des critères géographiques et ce sont ceux-là qui influent directement sur les écarts de prix constatés :

Les risques naturels

Chaque compagnie d’assurance dispose de son système d’information géographique (SIG) qui lui permet de déterminer les risques d’un bâtiment selon sa situation géographique. Les zones plus exposées coûtent plus cher à assurer.

Les cambriolages et le vandalisme

Le taux de cambriolages et de dégradations sur la commune influent aussi sur le calcul du prix de votre assurance habitation. Les assurances s’appuient sur les statistiques officielles du Service Ministériel de la Sécurité Intérieure (SMSI). La pose d’une alarme, peut chez certains assureurs ouvrir droit à une réduction de la prime.

Vous savez maintenant que les variations de tarifs géographiques sont justifiées et ne relèvent pas simplement de la libre concurrence. Bien que le prix soit déterminant dans le choix d’une assurance, il ne faut toutefois pas perdre de vue le service auquel il correspond. Il vaut ainsi mieux parfois payer quelques euros de plus pour simplement avoir la garantie d’un suivi vraiment professionnel en cas de besoin.


A découvrir