Pétrole : le prix toujours en hausse, vers les 75 dollars ?

40 DOLLARS
Fin octobre 2020, le baril de pétrole s'échangeait encore pour moins
de 40 dollars.

Après une année historique à cause de la Covid-19, le prix du pétrole en Bourse a rebondi fortement, alors que les économies redémarrent lentement mais sûrement. Le pétrole a même effacé ses pertes et désormais on parle d’un baril à 75 dollars avant la fin de l’année 2021… Une mauvaise nouvelle pour les automobilistes.

Le pétrole efface ses pertes de 2020

Les compagnies pétrolières peuvent peut-être se sentir soulagées : 2021 commence sous les meilleures augures. Après avoir enregistré des pertes colossales en 2020 à cause d’une chute du prix du baril en Bourse, qui est tombé à 10 dollars et même dans le négatif pour certaines transactions, le brut a su rebondir.

Lundi 22 février 2021, grâce à une hausse de 1,34% pour le Brent et 1,23% pour le WTI, le pétrole aura réussi à retrouver son prix d’avant-crise : il faut remonter au 13 janvier 2020 pour retrouver un prix du pétrole aussi élevé. Le prix du baril revient donc à des niveaux « normaux » autour desquels il a évolué durant l’ensemble de l’année 2019 lorsque l’économie se portait bien.

Le Brent affichait ainsi lundi 22 février 2021 au matin 62,97 dollars, tandis que le WTI s’échangeait à 59,99 dollars.

Goldman Sachs relève ses prévisions : un baril à 75 dollars ?

Cette reprise du cours du pétrole suit la tendance à la reprise de l’économie mondiale : 2021 devrait connaître un niveau de croissance record, si la pandémie de Covid-19 est maîtrisée et que la vaccination produit l’effet escompté. Rien n’est encore sûr, mais la banque Goldman Sachs semble y croire.

Ainsi, selon les informations de Bloomberg, la banque américain a revu à la hausse ses prévisions pour le prix du baril en Bourse de près de 10 dollars. Elle s’attend à un baril à 70 dollars au deuxième trimestre 2021 et prévoit même un baril qui pourrait atteindre les 75 dollars durant le troisième trimestre 2021.

75 dollars le baril, ce serait du jamais vu depuis octobre 2018.


A découvrir