Prix des fruits et légumes : une augmentation de 9% en deux ans

450 euros
Le budget mensuel qu'une famille de quatre personnes pour bien
s'alimenter est de 450 euros

L’association de consommateurs Familles Rurales signale une augmentation des prix des fruits et légumes frais de près de 10% entre 2019 et 2021.

Les fruits et légumes inaccessibles pour certains foyers.

Chaque année, l’association de consommateurs Familles Rurales publie un observatoire annuel des prix des biens de consommation courante. L’enquête a été effectuée dans près de 150 magasins dans 37 départements différents. Elle révèle que l’inflation sur les biens de consommation courante a été « contenue en 2021, sauf pour les fruits et légumes dont les prix ont bondi de 9% en deux ans ».

Pour l’Association, avec cette hausse des prix des fruits et légumes, « il n'est pas étonnant de voir certains consommateurs s'en détourner, notamment ceux disposant de petits budgets ». Familles Rurales a, en outre, calculé le budget mensuel qu’une famille de 4 personnes doit dépenser pour s’alimenter en respectant les préconisations du plan national nutrition santé. Celui-ci s’établit entre 450 euros minimum et 1.148 euros pour ceux qui veulent acheter du bio. « À ce prix-là, le tout bio est loin d'être à la portée de toutes les bourses », commente Familles rurales.

Mise en place d’un « chèque fruits et légumes »

« Familles Rurales appelle les pouvoirs publics à développer une politique beaucoup plus ambitieuse promouvant une saine alimentation en permettant à tous d'y accéder », explique l’association dans un communiqué. Pour l’association, il faut « investir dans un programme nutritionnel associant prévention et aide aux plus précaires (...) pour freiner le développement de trop nombreuses pathologies liées à la consommation de produits trop gras, trop sucrés, trop salés en trop grande quantité ».

En créant un « chèque fruits et légumes » en 2022, l’association juge que les familles les plus modestes pourront avoir accès à « ces aliments bons pour la santé ». L’association dévoile également que deux paniers identiques n’auront pas le même prix en Outre-mer et en France métropolitaine. Ainsi, « le même panier de produits y coûte près de 50 % plus cher qu'en métropole », explique Familles rurales.


A découvrir