Prix de la location de la box : Orange et Bouygues font de la résistance

5 EUROS
La location de la box est facturée en supplément entre 3 et 5 euros
par els opérateurs.

La Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de al Répression des Fraudes (DGCCRF) a tenté de hausser le ton contre les opérateurs télécoms et notamment sur une pratique qu’elle espère voir disparaître au plus vite : le prix de la location de la box Internet en plus. Trois opérateurs avaient l’habitude de cette pratique et deux… continuent de le faire.

Seul Free n’ajoutait pas le prix de la location de la box

L’affaire remonte à septembre 2017 lorsque Free avait fait remarquer que ses prix étaient très différents de ceux de ses concurrents. L’opérateur de Xavier Niel, en effet, affichait un prix de l’abonnement « tout compris » soit le prix de la connexion mais également celui de la location de la box Internet qui est toujours propriété des opérateurs et que les abonnés louent.

Orange, SFR et Bouygues, au contraire, faisaient payer cette location en plus : elle n’était pas incluse dans les prix affichés sur leurs plaquettes ce qui, de fait, faisait baisser les prix de quelques euros, entre 3 et 5 euros selon les opérateurs. Concrètement : une offre Orange affichée à 29,99 euros par mois coûtait en réalité 3 euros de plus par mois à l’abonné.

La DGCCRF avait alors réclamé que les opérateurs prennent des mesures et réclamait un changement dans les plaquettes publicitaires : les opérateurs devaient intégrer ces prix dans le tarif affiché pour l’abonnement.

SFR obtempère, Orange et Bouygues font de la résistance

Les opérateurs avaient jusqu’au 1er février 2018 pour se mettre en conformité avec la loi mais ce ne fut pas le cas pour tout le monde. Si SFR a changé ses prix sur ses plaquettes, Orange et Bouygues semblent faire de la résistance. Au 10 février 2018 aucun des deux opérateurs n’a fait les changements qui lui étaient demandés.

La DGCCRF a donc décidé de hausser le ton et annonce des contrôles et potentiellement des sanctions. Sauf que les opérateurs risquent peu : l’amende est de 15 000 euros alors que le risque de faire peur aux futurs abonnés avec des prix rond pourrait leur coûter très cher.


A découvrir