Prudence, les arnaques à la carte bleue se multiplient

Depuis le début du mois de février 2019, des escrocs soutirent les codes secret et parfois même leurs cartes bancaires à des personnes âgées. La police appelle chacun à la vigilance : les escrocs se font passer pour des agents de lutte contre la fraude.

Une arnaque à la carte bleue en Seine-Maritime

Depuis plusieurs semaines, une arnaque à la carte bleue a cours en Seine-Maritime. Alertées, les autorités appellent à la prudence, notamment sur une escroquerie dans la région du Havre. Elle est l'oeuvre d'un groupe de malfrats qui se font passer pour des agents d'un organe de lutte contre la fraude. Ils expliquent par téléphone à leurs futures victimes que leur compte en banque est sujet à des opérations suspectes.

Puis, vient la deuxième étape, où l'interlocuteur, mis en confiance par la fonction de la personne en ligne, va donner son numéro de carte bancaire afin de pouvoir la changer. Le piège se referme alors. L'escroc peut utiliser la carte bancaire à sa guise et faire des achats sur Internet. Pire, certains vont jusqu'à se déplacer chez leur victime pour récupérer la carte afin de pouvoir la changer.

Contacter sa banque pour vérification

Une quinzaine de cas a déjà été constatée, selon la police. Et comme souvent dans ce type d'arnaques, les personnes âgées sont les principales victimes. La police rappelle qu'en cas de doute, il faut contacter sa banque. Si certaines personnes ont été victimes, elles doivent absolument contacter la police au 17 : le suspect est un homme d'une trentaine d'années.

Enfin, il est toujours bon de rappeler qu'aucun organisme ne demande ni le code de la carte bancaire ni les données personnelles par téléphone ou mail. Ces derniers mois, la technique de phishing (ou « hameçonnage » en français), a souvent été utilisée pour de nombreuses arnaques par mail. Un site Internet est disponible pour les dénoncer : cybermalveillance.gouv.fr.


A découvrir