PSA produira des moteurs électriques « made in France »

80 %
À l'horizon 2023, 80 % des modèles du groupe PSA devraient êtret
disponibles en version électrique.

Le français PSA vient d’annoncer la création d’une co-entreprise avec le japonais Nidec, un spécialiste des moteurs électriques de précision dans l'industrie, les appareils électroniques et électroménagers. L’objectif : sortir d’usine un premier moteur électrique à l’horizon 2022.

PSA-Nidec : une co-entreprise dont l’activité sera localisée en France

Les moteurs électriques PSA-Nidec seront fabriqués dans l’usine de Trémery (Moselle), où sont actuellement fabriqués les moteurs diesel du constructeur automobile. Non seulement cette nouvelle activité viendra occuper les salariés déjà présents et qui voient l’activité diesel diminuer, mais aussi la création de 400 emplois est prévue à terme sur le site. Le développement de ces moteurs, quant à lui, nécessitera une centaine d'ingénieurs sur le site de Carrières-sous-Poissy, en région parisienne.

En 2022, le site de Tréméry devrait atteindre une capacité de production de 900 000 unités par an, selon les informations d’Auto Infos.

L’entreprise, capitalisée à 50-50 par les deux partenaires, devrait voir le jour au premier trimestre 2018. Grâce à cette opération notamment, Nidec ambitionne d’atteindre un chiffre d’affaires de 5,4 à 7,6 milliards d'euros dans le secteur automobile en 2020.

PSA : l’électrique se substituera progressivement au diesel

Il suffit de suivre, même de loin, l’actualité automobile pour savoir que, conséquence logique des annonces gouvernementales sur la reconversion à l’«énergie verte », les parts de marché du diesel ne cessent de se réduire. Déjà impacté par cette évolution des choix des acquéreurs, PSA se reconvertit progressivement à l’électrique. À partir de 2019, chaque nouveau véhicule produit par le groupe aura également une version électrifiée, et le groupe prévoit qu’à l’horizon 2023, 80 % de ses modèles seront disponibles en version électrique. Les voitures Opel  (marque acquise en juillet 2017 par PSA), passeront quant à elles au 100 % électrique en 2024.


A découvrir