Quand allez-vous recevoir votre prime de Noël ?

152,45 €
La prime de Noël versée par la CAF démarre à 152,45 euros.

Je m'adresse aujourd’hui à tous ceux qui perçoivent depuis peu une prestation sociale, du type RSA, allocation de solidarité spécifique ou encore allocation équivalent retraite.

La prime de Noël décalée à janvier

Vous m’avez sans doute entendu dire qu’une prime de Noël vous serait versée, courant décembre. Et pourtant, vous n’avez rien reçu sur votre compte en banque. Pas de panique, c’est tout à fait normal. La Caisse d’allocations familiales vient d’expliquer dans un communiqué que les tous nouveaux allocataires recevront une prime de Noël rétroactivement, et ce, courant janvier.

C’est en particulier le cas des ayants droit depuis le mois de décembre, mais il peut arriver que des ayants droit depuis novembre ou octobre soient passés entre les mailles du filet. Quoi qu’il arrive, la CAF vous invite à aller vérifier sur votre espace en ligne que toutes les informations vous concernant, et en particulier bancaires, sont bien correctes.

Une prime reconduite dans le temps

Maintenant, concernant la prime de Noël, ll faut garder en tête qu’elle est exceptionnelle, mais renouvelée chaque année depuis une dizaine d’années par les gouvernements successifs. Vu la situation économique, on peut raisonnablement penser que ce genre de “tradition” va s’installer.

D’autres primes ou aides ponctuelles existent, notamment au niveau local. Si vous ne l’avez pas encore fait, passez voir ou contactez le centre communal d’action sociale dont vous dépendez. Il peut s’agir d’aides financières, du règlement de factures en retard pour vous soulager, ou encore, de bons d’achats valables chez certains commerçants.


A découvrir

Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.

Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. 

En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.

Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.

En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. 

Il a également été éditorialiste économique sur SUD RADIO de 2016 à 2018.

 

Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).