Quelles sont les démarches pour importer un véhicule d'Allemagne ?

Les voitures allemandes jouissent d’une excellente réputation à travers le monde entier. Malheureusement, lorsque vous vivez en France, acheter une voiture allemande peut coûter cher. D’abord, parce que ce sont des véhicules de grande qualité. Ensuite, parce que vous payez les frais d’importation de la voiture. Alors, pour faire des économies, il est parfois préférable d’acheter directement sa voiture en Allemagne et de l’importer en France par ses propres moyens.

Comment trouver une voiture à acheter en Allemagne ?

Pour faire le maximum d’économie, il est plus intéressant d’acheter un véhicule d’occasion en Allemagne. Un véhicule neuf perd plus d’un tiers de sa valeur dès sa première année d’utilisation, même s’il roule à peine. Acheter une voiture d’occasion en Allemagne vous permettra donc de faire beaucoup d’économies, ce qui compensera largement la peine que vous vous donnerez.

Cependant, se promener sur Internet n’est pas toujours suffisant pour trouver un véhicule allemand d’occasion. C’est encore plus compliqué si vous ne parlez pas allemand et il est difficile alors d’être sûr de ne pas tomber dans une arnaque. Voilà pourquoi l’import d’Allemagne avec un mandataire est une option largement recommandée et très pratique. La commission que vous payez est largement compensée par les économies et vous êtes sûrs de trouver les meilleures voitures.

Quelles sont les démarches pour importer un véhicule d’occasion allemand ?

Les démarches pour importer un véhicule d’occasion allemand sont différentes selon la méthode d’achat pour laquelle vous avez opté. Si vous êtes passé par un mandataire, celui-ci peut s’occuper de tout et peut même vous proposer de livrer la voiture directement chez vous avec tous les papiers nécessaires pour vous permettre de faire les démarches nécessaires en France.

Si vous n’êtes pas passé par un mandataire, alors vous devrez vous assurer que vous avez tous les papiers nécessaires à l’obtention d’un certificat provisoire d’immatriculation (CPI) pour franchir la frontière. Allez ensuite présenter ces papiers à la préfecture allemande et faites les démarches nécessaires. Sinon, vous pouvez mettre la voiture d’occasion sur une remorque et la tracter jusqu’en France. Une fois de plus, l’avantage de passer par un mandataire est assez clair.

Quelles démarches faire une fois en France ?

Une fois que votre voiture est en France, vous devez l’emmener au garage pour lui faire passer un contrôle technique et obtenir le certificat de conformité européen. Ensuite, rendez-vous à la préfecture avec les papiers justifiant ces démarches, ainsi que votre pièce d’identité, votre justificatif de domicile et une facture d’achat ou un certificat de cession signé par l’ancien propriétaire. Quelques jours plus tard, vous obtiendrez votre carte grise.

Pour éviter de payer la TVA française en plus de la TVA allemande sur l’achat de cette voiture, vous devez demander un quitus fiscal à votre centre des impôts en lui fournissant les mêmes papiers qu’à la préfecture. Présentez ce quitus à la préfecture en demandant votre carte grise et la TVA ne sera pas appliquée. Si votre voiture d’occasion est une voiture de collection, faites les démarches nécessaires pour obtenir une carte grise de collection.


A découvrir