Rachat de BFMTV par TF1 : "Je préfère développer mon groupe", assure Alain Weill

Le chiffre d'affaires de NextradioTV était de 172,3 millions d'euros
en 2012 pour un résultat net de 14 millions d'euros.

Ces dernières semaines les rumeurs ont couru à propos d'un éventuel rachat de BFMTV par TF1. Une rumeur qui a pris fin lundi 21 octobre avec l'interview d'Alain Weill, patron de NextRadio TV ( BFMTV, BFM Business, RMC, RMC Découverte, 01 Net).

"Je suis attaché à mon indépendance"

Interrogé sur cette rumeur par Le Figaro, Alain Weill a assuré qu'il n'envisageais pas, et que TF1 non plus, un rachat de la chaîne d'info par la chaîne de Bouygues. "Ca ne m'intéresse pas, je n'ai jamais eu ce projet et TF1 non plus. J'ai envie de développer mon groupe, c'est intéressant. Monter un groupe indépendant dans l'audiovisuel, c'est quelque chose de passionnant. C'est même un progrès". Et si on vous fait un gros chèque, lance alors le journaliste. "Je le refuserai, répond Alain Weill. Jamais, renchéri-t-il, j'ai envie de développer mon entreprise. Il n'y a pas que la perspective d'avoir un chèque qui motive dans la vie. Construire un groupe lancer de nouvelles chaînes de télévision, animer des équipes, c'est un projet qui donne du contenu à sa vie. La perspective de compter des 0 n'est pas un projet en soi".

NextradioTV : +25 depuis le début 2013

Qu'Alain Weill refuse de céder son groupe n'est pas compliquée à comprendre. BFMTV se porte bien (10 millions de téléspectateurs par jour), RMC aussi (la radio atteint les 8% de part de marché) et les perspectives concernant RMC Découverte sont encourageantes. De plus, même s'il dit ne pas s'en soucier, BFMTV bénéficie d'une influence grandissante, un atout de taille dans l'univers de l'information télévisuelle. Quand à l'action NextRadioTV, elle a fortement progressé depuis le début de l'année 2013 (+25%). Tout va bien.


A découvrir

Tugdual de Dieuleveult

Journaliste pour RMC.fr, Tugdual de Dieuleveult a demarré sa carrière à la télévision en réalisant un documentaire pour Canal+/Lundi Investigation (Dieuleveult : enquête sur un mystère). Il s'investit dans l'ONG Solidarité Internationale et part au Darfour en 2008 pour la Journée Mondiale de l'Eau. En 2010, il rejoint l'équipage de La Boudeuse en Amazonie et participe à l'élaboration de deux documentaires diffusés sur France 5. Il se spécialise ensuite sur le web et collabore avec plusieurs rédactions dont Europe 1, Atlantico, Oh My Food et RMC depuis 2012. Il a intégré Economie Matin dès sa création.