RATP : la grève du 12 décembre 2017 se confirme

75,20 EUROS
Le Pass Navigo coûte 75,20 euros par mois.

Les Franciliens vont devoir prévoir le coup car une grève se prépare dans leur région. La première annonce, lors du dépôt du préavis de grève par 4 syndicats de la RATP, avait été faite à la mi-novembre. Depuis rien ne semble avoir changé et les syndicats ont annoncé que la grève allait être maintenue.

Des difficultés à prévoir sur les transports parisiens

Les Parisiens et les Franciliens ont l’habitude : les grèves à la RATP sont nombreuses. Mais à chaque fois c’est la même galère entre trains supprimés et répercussions sur l’ensemble du trafic puisque les voyageurs se rabattent sur des lignes qu’ils n’ont pas l’habitude de fréquenter.

Surtout que cette fois la grève risque d’être suivie : le préavis a été déposé par la CGT, l’UNSA, SUD et FO, ce qui représente largement la moitié des syndicats de la RATP. Heureusement pour les voyageurs la grève ne concerne que deux lignes du RER, le métro ne devrait pas être impacté directement.

Le 12 décembre 2017 : journée noire pour les transports parisiens ?

Les syndicats espèrent toutefois que la direction de la RATP fasse le tout pour le tout pour désamorcer le conflit : ils dénoncent des tensions continues entre les salariés et la direction ainsi que des dérives graves de la part de l’équipe managériale.

Le préavis de grève concerne pour l’instant les RER A et B qui pourraient être à l’arrêt le 12 décembre 2017. La grève se termine le 13 décembre 2017 à 7 heures : ce ne sera donc qu’une journée de galère qui attend les Franciliens.

Au total, ces deux lignes transportent plus de 2 millions de passagers chaque jour : l’ensemble du réseau devrait donc faire les frais de cette grève, y compris le réseau routier puisque bon nombre de salariés vont préférer prendre la voiture plutôt qu’arriver en retard.


A découvrir


Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.

 

Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio