Vers une diversification de l'offre de recharge rapide sur autoroute

60000 EUROS
Les voitures électriques coûtant plus de 60.000 euros ne bénéficieront
plus du bonus écologique en 2020.

Izivia a annoncé la mise en indisponibilité d’une partie de son réseau de bornes de recharge rapide sur autoroute. L’offre de recharge longue distance n’a pas pour autant dit son dernier mot. Et devrait, à moyen terme, être au rendez-vous des attentes en termes de puissance et de nombre de bornes, estime Cécile Goubet de l’Avere France.

A la suite de différents incidents techniques, IZIVIA a mis à l’arrêt 189 des 217 bornes de recharge rapide Corri-Door dont elle est propriétaire. Une décision prise par mesure de précaution, à la suite de désordres techniques détectés dans le cadre des opérations de maintenance assurées par l’entreprise. Les incidents se sont produits sur deux bornes fournies par EVBox. La Compagnie Nationale du Rhône avait elle aussi rencontré des difficultés avec des bornes du même fabricant l’été dernier.

Tandis que 28 autres bornes d’un autre fabricant sont toujours en exploitation, certaines stations seront remplacées dans les prochains mois. Le réseau Corri-Door devrait in fine conserver 40 à 50 bornes actives. L’entreprise prévoit par ailleurs de déployer 300 points de recharge rapide en urbain et péri-urbain dans les deux prochaines années.

Dédommagement des clients

En ce qui concerne les clients du réseau Corri-Door, tous dédommagés, ils ont toujours la possibilité de recharger leur véhicule à partir des 100 000 points de recharge de France et d’ Europe accessibles via un pass toujours commercialisé par Izivia. Mais quelles alternatives s’offrent aux utilisateurs pour les trajets longs ? Il en existe plusieurs, rappelle Cécile Goubet, directrice général d’Avere France, selon qui le réseau longue distance est en plein développement. « On a d’autres réseaux qui ont commencé à se déployer. Le réseau longue distance est en train de se développer. En termes de réseaux européens, il y a Ionity, qui dispose de 45 stations, avec un objectif de 80 d’ici la fin de l’année ».

Densification du réseau de recharge

En France, d’autres opérateurs ont fait leur entrée sur le créneau des bornes d’autoroute. La Compagnie Nationale du Rhône dispose d’un réseau de 52 bornes de recharge rapide réparties dans 27 stations dans la Vallée du Rhône et du Lac Léman à la Méditerranée. Elles sont toutes alimentées par de l'électricité verte. De son côté, Total développe aussi un réseau haute puissance, et vise 1 000 points de recharge disponibles en 2022. Pour le moment, 4 stations ont été installée. Les constructeurs automobiles ne sont pas en reste, en tout cas Outre-Rhin. BMW, Ford, Daimler et le groupe Wolkswagen se sont associés pour lancer Ionity. En France, les bornes de 350 kw du consortium permettent de réaliser le “plein” en 20 minutes. La dernière a été inaugurée le 24 janvier sur l’autoroute A10. “Tout est dans les tuyaux pour qu’à moyen terme, l’offre en itinérance soit multiple, variée et à la hauteur des attentes” résume Cécile Goubert.


A découvrir