Le nécessaire recyclage des flottes mobiles

65 %
65% des smartphones remplacés sont encore fonctionnels.

Le recyclage du matériel numérique est aujourd’hui un enjeu clé pour l’ensemble des entreprises. Dans ce contexte, force est de constater que la prise en charge des appareils mobiles de toute sorte et notamment des smartphones est un défi majeur que nous allons devoir relever. De manière générale, on estime aujourd’hui qu’entre 54 à 113 millions de téléphones inutilisés sont stockés par les entreprises et que seuls 5% des appareils numériques sont recyclés dans le monde. Ces chiffres montrent l’ampleur de la tâche que nous devrons collectivement gérer ces prochaines années.

Le green IT, plus qu’un simple projet, un impératif stratégique

Globalement, en ce qui concerne le poste « smartphone », on estime que dans un contexte professionnel, ils sont remplacés tous les deux ans et que pour près de 65%, les appareils sont encore fonctionnels. De fait, en recyclant ces appareils, ils pourraient avoir une seconde vie et de nouveau être utilisés après avoir étaient reconditionnés. Il faut également évoquer le sujet de l’impact environnemental qui est pharaonique. En effet, les smartphones intègrent de très nombreux composants de valeur ou polluants.

Nous pourrions par exemple évoquer : le cobalt, le cuivre, le plomb, l’or, l’argent, le mercure etc. Opter pour le recyclage est donc une action vertueuse qui permet de traiter les composants toxiques et de réutiliser ceux de valeur. On précisera aussi que le recyclage des équipements technologiques est désormais au centre des dispositifs de RSE et contribue à mettre en avant les entreprises les plus respectueuses de l’environnement. Il s’agit ici d’un critère de choix majeur pour certaines entreprises et consommateurs. Enfin, stocker des centaines d’équipements digitaux et mobiles ne sert à rien et peut même être dangereux, notamment au niveau des batteries lithium. Opter pour une démarche de Green IT revient donc à protéger l’environnement et à s’inscrire dans une démarche vertueuse au service de tous.

Accéder à de nouvelles sources de revenus

Le prix des équipements numériques et notamment des smartphones est aujourd’hui significatif, notamment pour les ETI et grandes entreprises qui disposent de milliers d’équipements. La reprise et le recyclage de sa flotte de terminaux mobiles permettent de réaliser des économies et de générer de nouvelles sources de revenus. En effet, revendre ses anciens smartphones permet notamment de valoriser son stock et ainsi d’amortir les coûts d’un renouvellement de parc pour l’achat de terminaux neufs, par exemple.

Recycler facilement ses mobiles et gérer son inventaire

Pour obtenir une cotation personnalisée de son parc à recycler, il est nécessaire de dresser un inventaire de ses appareils, mais cela n’est pas évident notamment pour les entreprises multisites. Les smartphones sont répartis dans de nombreux endroits, voire régions ou pays. De fait, nombre de gestionnaires de parcs abandonnent ce projet et ne valorisent pas leurs équipements inutilisés. En ce sens, il peut être utile de s’appuyer sur des dispositifs digitaux pour piloter cette opération de manière unifiée. Il sera alors possible d’accéder à un inventaire précis de son parc de mobiles par ligne, utilisateur, terminal ou carte SIM. Avoir un historique et un suivi en temps réel des mouvements du parc est alors facile à réaliser. Ce faisant, il devient possible de gérer son parc et d'avoir une visibilité sur le cycle de vie de ses actifs pour en gérer le recyclage simplement.


A découvrir