Nouvelles mesures de réduction des émissions de gaz à effet de serre au programme du Parlement européen

40 %
Les émissions de CO2, selon les accords de Paris, devront être
réduites de 40 % à l'horizon de 2030 par rapport à 1990.

Les eurodéputés socialistes et démocrates de la commission Environnement au Parlement européen ont conduit la coalition transpartisane qui demandait une réduction de 30 % à l'horizon 2030 des émissions de gaz à effet de serre dans les secteurs du transport, de l'agriculture et des bâtiments.

Le 30 mai, les eurodéputés socialistes et démocrates (S&D) de la commission Environnement ont conduit le 30 mai la coalition transpartisane qui demandait une réduction de 30 % à l'horizon 2030 des émissions de gaz à effet de serre dans les secteurs du transport, de l'agriculture et des bâtiments. Cette réduction est calculée par rapport aux niveaux d'émission de 2005.

Dans la foulée, la commission Environnement du Parlement européen a soutenu la proposition S&D. Il s'agissait de définir un point de départ plus ambitieux en matière de comblement des lacunes, pour s'assurer que les États membres réduisent effectivement leurs émissions et que l'ensemble des secteurs y contribue.

Miriam Dalli, eurodéputée et porteparole S&D pour l'environnement, rapporteuse fictive en la matière, a affirmé : « En dépit d'une forte opposition des groupes droitiers du PPE et du CRE, nous avons réussi à faire adopter, aujourd'hui, un rapport très équilibré. C'est un pas dans la bonne direction.


 


Lire la suite sur RSE Magazine


A découvrir