Référencement sur Internet : les erreurs à éviter

79 %
En 2017, 79% des recherches faites via des moteurs de recherche ont
été faites via Google.

Si vous avez une société, vous vous doutez que le simple fait d’avoir un site sur Internet ne suffit plus, encore faut-il que vos clients potentiels le trouvent. Afin d’optimiser votre site pour les moteurs de recherche, il faut réaliser un certain nombre d’actions, tout en vous gardant d’en faire trop, car ce qui marchait il y a encore dix ans ne marque plus aujourd’hui.

Vous créez le contenu de votre site ? Pensez original, intéressant et pertinent

Si vous comprenez peu voire rien du tout à la construction d’URLs, aux balises title ou aux attributs alt, vous allez sans doute confier votre site à une agence référencement naturel (comme Panda SEO par exemple). Il est néanmoins important que vous compreniez les principes généraux selon lesquels elle va travailler, et que vous créiez votre contenu en les ayant en tête.

Tout d’abord, pour être bien référencé par les moteurs de recherche, le contenu de votre site doit être utile aux utilisateurs. Même si les moteurs de recherche ne sont pas des humains, ils comprennent de mieux en mieux ce qu’un humain considère comme une information pertinente. Deuxième point : le contenu doit être original. Prenez votre plus belle plume et faites travailler votre imagination. Pas question de faire des copier-coller ni depuis d’autres sites, ni depuis d’autres pages de votre site. Et bien sûr, pas question de faire générer du contenu par un robot : non seulement cela fera fuir vos visiteurs, mais vous ferez aussi fuir les moteurs de recherche.

Bannir l’artificiel, c’est avant tout éviter les techniques « black hat »

Vous l’aurez compris : les moteurs de recherche détestent tout ce qui est artificiel. Inutile donc de ruser : les moteurs de recherche savent déceler les techniques malhonnêtes, faisant disparaître votre site des premières pages des résultats.

Prenez soin d’éviter en particulier de mettre plus d’un titre de même niveau (deux titres H1 par exemple) ou de nommer les images avec un attribut alt sans rapport avec l’image en question. Inutile non plus d’écrire une partie de la page pour les moteurs de recherche et une autre partie pour les lecteurs : les moteurs de recherche ne sont pas dupes. Et rassurez-vous : même en mettant ce texte-« appât » en transparent, vous n’y échapperez pas. Dans le même registre, la technique du « bait and switch » est elle aussi à bannir : si vous mettez un lien et affirmez qu'il mène vers un contenu, mais qu’en le cliquant l’internaute tombe sur un contenu totalement différent, votre site n’a pas de chances d’être bien référencé.


A découvrir