Dacia : un million de véhicules vendus en 12 ans

6,5 %
Les ventes de Dacia ont augmenté de 6,5% en 2017.

Si Renault peut se vanter d’être le deuxième constructeur mondial (même si Carlos Ghosn estime que le groupe est premier car il refuse de compter les poids-lourds que son groupe ne vend pas), c’est aussi grâce au succès de sa marque low-cost Dacia. Cette dernière a même franchi un cap historique sur le marché français.

Lancée en 2005 et succès grâce à la crise

La marque Dacia a été lancée au bon moment même si personne ne le soupçonnait : le groupe Renault l’a présentée en 2005 avec un objectif, celui de réduire les coûts. Les Dacia ciblent en effet un marché entrée de gamme avec des modèles à moins de 8 000 euros ce qui reste rare dans le secteur automobile.

Renault ne le savait sans doute pas mais la crise économique mondiale qui a frappé en 2008 allait lui donner un gros coup de pouce : avec moins de budget les Français se sont tournés vers les Dacia lorsqu’ils devaient changer de véhicule afin, bien évidemment, de payer moins cher. Depuis lors la Dacia a bien évolué mais reste sur le devant de la scène car même si la crise économique est passée les ventes ne cessent d’augmenter.

Le cap du million de véhicules vendus en France

Le 13 février 2018, dans un communiqué de presse, Renault annoncé que les ventes de Dacia sur le marché français ont franchi le cap historique du million. De quoi conforter Renault dans son choix de développer la marque avec, notamment, une nouvelle version de son SUV Duster.

En 2017, Dacia a écoulé 119 357 unités, en hausse de 6,5 % sur un an, plaçant ainsi la marque à la 5ème place du marché français, place qu’elle détient depuis 5 ans alors que la principale cible de ses modèles ce sont les particuliers.


A découvrir