La rénovation énergétique : un sujet clé du plan de relance en 2021

10.000 EUROS
Le forfait Ma Prime rénov' s'élève à 10.000 euros.

La question énergétique et particulièrement celle liée à l'habitat domestique est désormais une question centrale des politiques de relance initiées par les pouvoirs publics. En effet, déjà initiées il y a quelques années, les politiques de rénovation énergétique ont connu ces derniers mois un coup d'accélérateur historique qui continue de produire ses effets notamment avec l'ouverture de MaPrimeRenov' qui permet à tous les foyers, quelles que soient leurs ressources, de bénéficier d'aides pour améliorer l'efficacité énergétique de leur logement.

Une réponse à l'évolution des usages

Après avoir construit des milliers de mètres carrés pour loger la population, sans règles très contraignantes en matière de consommation d'énergie et d'isolation, nous nous trouvons désormais face à un constat alarmant. La majorité des logements des Français sont aujourd'hui de véritables passoires énergétiques, que ce soit en matière de chauffage ou d'isolation. Bien sûr, nous raisonnons ici sur un parc ancien, mais qui constitue encore la majorité des logements existants. Cette situation préoccupante est plus que jamais une question sociétale qui peut avoir des impacts majeurs à différents niveaux : écologique, financier et social.

Diminuer l'empreinte écologique des logements

La consommation d'énergie à vocation domestique (chauffage-climatisation, eau chaude, éclairage, etc.) met fortement sous pression les infrastructures et nécessite de repenser ce poste stratégique et vital pour tout un chacun. En ce sens, la notion d'amélioration du parc existant est fondamentale. En effet, il n'est pas possible de loger tout le monde dans des logements neufs qui bénéficient pour leur part d'une faible empreinte énergétique. Il faut donc investir sur la modernisation de l'existant et permettre à tous les logements de devenir vertueux en matière de consommation d'énergie. En ce sens, les aides gouvernementales jouent un formidable rôle d'accélération.

Lutter contre la précarité énergétique

Le chantier de l'efficience énergétique est également un sujet sociétal majeur. En effet, se chauffer et s'éclairer est encore un poste de dépense impactant, et surtout pour les plus vulnérables qui vivent généralement dans des logements mal isolés. La nouvelle augmentation du prix de l'électricité va alourdir ce poste de dépense. N'oublions pas que mal se chauffer entraine de nombreux problèmes sanitaires et sociaux. Les différents confinements ont d'ailleurs allègrement mis en évidence l'urgence d'agir sur ce point.

Penser à l'habitat de demain en capitalisant sur le parc existant

Enfin, régler la question de l'efficacité énergétique est l'assurance d'investir pour transformer durablement les millions de logements anciens et les insérer dans un avenir de long terme prenant en compte la notion de maîtrise de l'énergie qui ne cesse de prendre de l'envergure. Il s'agit alors d'un projet à large portée sociétale qui doit s'inscrire dans les priorités de chacun. Cela permettra d'avoir une emprise directe sur l'existant et de prendre la hauteur nécessaire pour contribuer à initier un gigantesque chantier qui portera ses effets sur plusieurs générations.

Longtemps traité comme secondaire, le sujet de la rénovation énergétique est enfin positionné comme une priorité. Il nous appartient de saisir cette opportunité historique et de donner une vraie vie à ce projet stratégique au service de tous.


A découvrir