Le reste à charge zéro entré en vigueur pour l'optique

0
Le reste à charge zéro est désormais une réalité pour les Français qui
souhaitent s'équiper de lunettes de vue.

Comme tous les ans, pas mal de choses changent en début d’année avec un impact certain sur votre porte-monnaie. Aujourd’hui, je me concentrerai sur les sujets santé : chez l’opticien, cette fois, ça y est ! Le « reste à charge zéro » est bel et bien une réalité.

Des lunettes à moindre frais

Il permet d’acquérir une paire de lunettes avec des verres correcteurs de qualité pour 0 euro, quelle que soit votre mutuelle. Attention : avec le reste à charge zéro, il y aura quelques perdants, ceux dont les mutuelles remboursaient très bien verres et montures.

Désormais, ils se heurteront au plafond maximum de prise en charge, et en seront donc de leur poche. Tous les autres, aux garanties minimalistes, seront en revanche gagnants. Attention ! Il faudra attendre 2 ans avant de changer de lunettes, sauf si votre vue baisse d’ici là. 

Les médicaments homéopathiques non remboursés

Chez le pharmacien aussi, il y a du changement. Désormais, il sera obligé de vous donner un médicament générique à la place d’un médicament de marque, même si votre médecin a indiqué « non substituable » sur votre ordonnance. Il ne reste plus que trois petites exceptions, dans des cas précis prévus par la loi. Votre médecin est forcément au courant.

Enfin, les médicaments homéopathiques ne sont désormais plus remboursés qu’à 15%. Et l’an prochain, ils ne seront plus du tout remboursés.  


A découvrir

Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.

Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. 

En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.

Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.

En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. 

Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018.

 

Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).