Les retraites seront revalorisées de 0,8 % en octobre 2017

1,5 %
L'inflation sur les douze derniers mois s'est établie à 1,5 % en
septembre 2017.

C’est un coup de pouce très attendu que le gouvernement a décidé d’octroyer aux retraités en octobre 2017 : après un gel en 2016, les pensions de retraite de base seront revalorisées de 0,8 %.

Retraites : aucune revalorisation n’est prévue en 2018

Les retraités vont pouvoir se réjouir : le montant de leur pension mensuelle augmentera de 0,8 % dès octobre 2017. Cette augmentation concerne les « régimes alignés », à savoir le régime général des salariés, le régime des artisans et des commerçants et le régime agricole.

Mais leur sourire ne risque pas de durer longtemps. D’abord parce que cette hausse de 0,8 %, censée atténuer les effets de l’inflation, n’est pas suffisamment ambitieuse pour augmenter le pouvoir d’achat des retraités ni même le maintenir au même niveau. Car selon les derniers chiffres d’Eurostat, l’inflation sur les 12 derniers mois était estimée à 1,5 % en septembre 2017. L’autre raison pour les retraités d’en vouloir au gouvernement : aucune nouvelle hausse des retraites n’est programmée pour 2018. La prochaine devrait intervenir en janvier 2019.

Les retraites modestes, ce sera bientôt du passé

Afin d’éviter toute augmentation des retraites en 2018, le gouvernement a usé d’une arme assez classique de son arsenal : repousser la date de la revalorisation. La technique n’est pas nouvelle, car par le passé, cette date a déjà été repoussée de janvier à avril sous Nicolas Sarkozy, puis d’avril à octobre sous François Hollande. En la repoussant au mois de janvier de l’année suivante, le gouvernement gagne donc trois mois supplémentaires. Compte tenu de l’importance des sommes à verser, ces trois mois de gagnés représentent une économie d’envergure pour le budget de la Sécurité sociale.

Mais tous les cadeaux du gouvernement aux retraités ne seront pas empoisonnés. L’allocation de solidarité aux personnes âgées, versée aux retraités dont la pension ne dépasse pas 803 euros, augmentera de manière significative. Du même montant que le seuil requis pour son versement, elle passera de 803 à 833 euros en avril 2017, avant une nouvelle revalorisation à 868 euros en janvier 2019 et à 903 euros en janvier 2020.


A découvrir