Rentrée scolaire et Covid-19 : pas de pass sanitaire, mais des vaccinations

55 %
55% des 12-17 ans ont reçu au moins une dose de vaccin en France.

Les Français se préparent à la rentrée de septembre 2021 qui les verra revenir au bureau pour certains, et surtout à l’école pour tous les plus jeunes. Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, a dévoilé au Journal du Dimanche le protocole qui sera en vigueur à cette occasion. Mot d’ordre : écoles ouvertes.

La Rentrée scolaire 2021 se fera en alerte « niveau 2 »

La pandémie de Covid-19 n’étant pas terminée, environ 20.000 nouveaux cas sont découverts chaque jour en France et on déplore plusieurs dizaines de décès quotidiens sur le territoire, impossible de ne pas mettre des règles pour la Rentrée 2021. Mais le gouvernement se veut confiant et a donc opté pour une alerte de « niveau 2 », sur les 4 niveaux prévus.

Écoles, collèges et lycées seront donc bien ouverts dès le 2 septembre 2021 avec des cours en présentiel pour tous les élèves : le pass sanitaire n’y sera pas requis, que ce soit pour les élèves ou pour les professeurs et le reste du personnel. Toutefois, quelques restrictions restent en vigueur.

Selon le Journal du Dimanche, qui a pu obtenir le détail du plan de la part du ministre, le masque sera obligatoire à l’intérieur dès le primaire, l’aération des classes sera renforcée et le brassage des élèves limité le plus possible.

Les cours en présentiel… sauf s’il y a des cas de Covid-19

Les cours commenceront donc en présentiel, mais très rapidement la situation va évoluer : un protocole strict est prévu dans le cas où un élève contracte la Covid-19.

Dans le primaire, les -12 ans ne pouvant pas se faire vacciner, c’est simple : fermeture de la classe pendant 7 jours, pour permettre le respect d’un isolement strict de l’ensemble des élèves qui seront, de fait, tous considérés cas contact. Les cours, durant ce laps de temps, se feront donc en distanciel.

Au collège (à partir de 12 ans) et au lycée, c’est un peu différent : s’il y a un cas de Covid-19 dans une classe, seuls seront contraints à l’isolement (et donc aux cours en distanciel) les élèves qui ne sont pas vaccinés. Une situation qui concernera donc les 45% de 12-17 ans qui n’ont pas encore reçu de dose de vaccin.

La vaccination organisée directement dans les établissements ?

Afin d’améliorer la couverture vaccinale des 12-17 ans, et donc de la population française, le gouvernement prévoit en outre de faciliter l’accès au vaccin pour les jeunes éligibles. La campagne de vaccination sera donc organisée directement dans les établissements scolaires, ou à proximité de ceux-ci.

Pour rappel, le ministère de la Santé avait facilité l’accès au vaccin pour les plus jeunes, supprimant complètement la nécessité d’un accord parental pour les 16-17 ans et en limitant l’accord parental nécessaire pour les 12-15 ans à celui d’un seul parent.

Sorties scolaires : pass sanitaire obligatoire dès le 30 septembre 2021

Pour les sorties scolaires, la question du pass sanitaire pour les élèves devient un peu compliquée. Si le protocole de l’Éducation nationale prévoit qu’il ne sera pas demandé pour certaines activités dès lors que les élèves ne sont pas mélangés avec le public, ce ne sera pas le cas pour les sorties culturelles.

Dès le 30 septembre 2021, date à laquelle le pass sanitaire sera demandé aux 12-17 ans en France, participer à une sortie scolaire ne les exemptera pas : musées, cinémas et autres activités de loisirs et de culture seront concernés.


A découvrir