Réussir son Onboarding : un élément stratégique de sa politique RH

69 %
Une grande expérience d?intégration assure 69% des employés rester
avec une entreprise pour trois ans.

’onboarding de nouveaux talents est un élément stratégique qui doit être au centre des attentions des recruteurs. En effet, bien accueillir de nouveaux talents va avoir un impact central sur leur motivation et leur implication dans l’entreprise. Le bien-être au travail commence avant tout par un bon onboarding ! C’est pourquoi il est nécessaire de mettre en place un processus d’intégration des nouveaux arrivants et de le faire évoluer en fonction des évolutions internes à l’entreprise ou externes (Covid, télétravail). L’objectif est d’accueillir au mieux les nouvelles recrues pour qu’elles se sentent le plus à l’aise possible, mais aussi pour l’entreprise de véhiculer ses valeurs et son état d’esprit.

Quelques éléments clés d’un Onboarding réussi

1) Préboarding : un élément clé

L’onboarding des collaborateurs doit commencer bien avant leur arrivée. Il s’agit de l’un des éléments clés dans la réussite d’une bonne intégration. En effet, le préboarding est une étape importante dans l’accueil de nouveaux collaborateurs, car il permet de créer et maintenir un lien avec ses futurs collègues, de leur donner une vision de l’entreprise et un sentiment d’appartenance avant même leur arrivée. Il est par exemple possible d’inviter les futurs collaborateurs aux événements de l’entreprise, de leur détailler la première journée au sein de l’entreprise, de préparer en amont les sujets administratifs et opérationnels.

2) Le jour J

Il est important d’accueillir de la même manière chacune des nouvelles recrues lors de leur premier jour. Ce jour peut en effet être stressant et souvent source de surinformation. Attention donc à prévoir un accueil privilégié et le temps nécessaire pour réussir l’intégration de ses nouveaux talents. L’idée étant qu’à l’issue de cette première journée, le collaborateur puisse comprendre le fonctionnement de l’ensemble des rouages de l’entreprise et y évoluer naturellement.

3) L’entretien avec le manager

Le manager doit être présent pour accompagner le collaborateur, particulièrement lors de ses premiers jours. Un entretien avec le manager est organisé pour définir la feuille de route sur les premières semaines. Le collaborateur a ainsi une idée précise de ses objectifs. Cette étape leur permet de trouver leur place dans les équipes plus rapidement et de faciliter leur prise de poste. Enfin, un point quotidien peut être organisé avec le manager pour s’assurer du bon rythme de la formation, répondre aux questions formations/Rh ou toutes autres demandes et affiner au fil de l’eau l’utilisation des outils.

4) La formation

La culture de la collaboration et du partage des informations est une donnée stratégique. Il est indispensable que cette culture se retrouve dans la formation et l’accompagnement des nouvelles recrues. Attention néanmoins à éviter la surinformation, par une alternance de théorique et de pratique par exemple. Dans ce contexte, différentes méthodes et divers process d’apprentissage qui se complètent sont nécessaires et permettent dès le départ une collaboration efficace avec les équipes déjà en place.

Ces quelques éléments sont des points clés pour réussir son Onboarding et montrer l’importance accordée par l’entreprise à l’intégration de nouveaux talents qui pourront l’accompagner à long terme dans son développement.


A découvrir