Ryanair : un bénéfice en hausse de 55 %

55 %
En bourse, l'action Ryanair a augmenté de 55 % sur un an.

Ryanair, première compagnie aérienne low-cost en Europe, a réalisé un bénéfice record sur le premier trimestre 2017. Alors même que le nombre de passagers a enregistré une hausse, la compagnie est parvenue à réduire encore plus ses coûts.

Ryanair : la rentabilité augmente de façon spectaculaire

Le bénéfice de Ryanair a augmenté de 55 % au premier trimestre 2017, pour s’établir à 397 millions d’euros. Le trafic a augmenté de 12 % (35 millions de passagers transportés sur la période), le taux d’occupation établissant un record historique de 96 %. Ces résultats spectaculaires sont toutefois à relativiser car ce premier trimestre 2017 incluait les vacances de Pâques, qui, en 2016, sont tombées au deuxième trimestre.

À noter que cette hausse du bénéfice de 55 % a été atteinte alors même que le chiffre d’affaires n’a progressé que de 13 %, signe d’une meilleure rentabilité. Par ailleurs, la compagnie aérienne est parvenue à réduire ses coûts de 6 % sur le trimestre. Résultat : à la Bourse de Dublin, l’action Ryanair a augmenté de 55 % sur un an et de 350 % en cinq ans.

Ryanair flirte avec l’éthique et la loi

Ces résultats exceptionnels sont cependant le fruit d’une stratégie à la limite de l’éthique et même de la légalité. En juin 2017, l’aéroport de Beauvais, qui fait office de porte d’entrée à Paris pour Ryanair, et dont 80 % du trafic sont assurés par la compagnie irlandaise, a été épinglé par la Cour des comptes pour avoir accordé une remise injustifiée de 78 millions d’euros au bénéfice de Ryanair.

Fin mai 2017, cette même compagnie lançait un « plan », dont les mesures, devant selon elle être prises par les décideurs européens, nationaux et locaux, devraient favoriser davantage son activité.

Et en décembre 2016, l’association Anticor dénoçait l’octroi, par la Région Occitanie et la Métropole de Montpellier, de 1,5 million d’euros par an d’aides publiques à Ryanair. Les pouvoirs publics n’étant pas en droit de subventionner des entreprises directement, cette aide a été octroyée à Ryanair via l’Association de Promotion des Flux Touristiques et Économiques (APFTE).


A découvrir