Sacs plastiques : Le 1er juillet 2016 c'est fini

75 %
75 % des déchets présents en mer sont d'origine plastique.

Ils faisaient encore un peu de résistance bien que de nombreuses enseignes les aient déjà supprimés : les sacs plastiques connaissent en ce moment même leurs derniers mois de vie. Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie, a confirmé la date butoir du 1er juillet 2016 pour la suppression totale et définitive des sacs plastiques en grande surface... pour étendre l'interdiction progressivement.

Le sac plastique : un véritable problème écologique

Si la réforme et l'interdiction vont modifier un peu la manière de faire les courses des Français, c'est pour une bonne cause : un sac plastique met environ 200 ans à disparaître une fois qu'il est jeté dans la nature. Ça fait beaucoup pour un petit truc utilisé quelques minutes.

Et la consommation de ces sacs est gigantesque : 17 milliards de sacs plastiques auraient été distribués en France en 2014 selon le ministère de l'Ecologie. Et selon l'Union Européenne, sur tous les pays-membres, 8 milliards de ces sacs finissent dans la nature chaque année... et finissent par menacer les animaux et les plantes, surtout en mer où 75 % des déchets sont d'origine plastique.

1er juillet 2016, 1er janvier 2017 et 2020 : les trois dates de la fin du plastique

Le décret d'application de la loi de Transition Energétique relatif aux sacs plastiques sera, selon la Ministre, publié le 31 mars 2016. Il établit les trois dates butoir principales pour la fin du plastique jetable, en commençant par la grande distribution.

Le 1er juillet 2016, en effet, les caisses des magasins ne pourront plus proposer des sacs plastiques à usage unique, soit des sacs dont l'épaisseur est de moins de 50 micromètres. Seuls les sacs en papier et les sacs réutilisables seront disponibles.

Le 1er janvier 2017 c'est une autre étape qui sera franchie : l'interdiction sera étendue à tous les points de vente en France et à tous les types de sacs plastiques jetables comme, notamment, ceux permettant de peser fruits et légumes en supermarché.

Enfin, en 2020, ce sera au tour de la vaisselle jetable en plastique d'être interdite.