Saint Valentin : attention aux arnaques romantiques

56 %
56% des Français vont bien faire un cadeau pour la Saint-Valentin.

Des analystes ont prédit que les dépenses à l’occasion de la St Valentin dépasseront 1 milliard de Livres Sterling au Royaume-Uni cette année. Pour les hackers, cela représente une excellente opportunité de cibler à la fois les consommateurs et les e-commerçants avec des cyber attaques « romantiques ».

Les faux SMS du distributeur Argos ne sont probablement qu’un seul exemple de la façon dont les cybercriminels profitent des consommateurs durant ce pic de shopping en lançant des attaques à grande échelle par le biais d’emails de phishing, de SMS et de malwares.

En particulier, les faux emails à thèmes ne sont pas rares et ont déjà été utilisés avec succès à l’occasion d’autres événements saisonniers tel que le Black Friday, le Cyber Monday et Noël. Il s’agit en effet d’une stratégie d’ingénierie sociale très efficace utilisée par de nombreux cybers criminels pour améliorer l’efficacité de leurs campagnes. Entre les campagnes marketing des entreprises autour de la « fête des amoureux » et ces emails trompeurs, il est difficile pour les consommateurs d’identifier ce qui est légitime et ce qui ne l’est pas.

Afin d’éviter des dommages financiers, les consommateurs doivent rester vigilants et conserver l’habitude en toute circonstance de vérifier la source des messages qu’ils reçoivent. L’attrait commercial d’un événement comme la Saint Valentin est évident à la fois pour les commerçants et leurs clients, mais il met aussi à l’épreuve la stratégie de cyber sécurité des enseignes, qui doivent non seulement surveiller et détecter toutes les cybermenaces, mais aussi alerter leurs clients en cas d’usurpation de leur marque.


A découvrir