Autre solution rapide pour sauver les Retraites et pas que...

17,2 MILLIARDS ?
En 2025 le déficit du régime des retraites pourrait atteindre 17,2
milliards d'euros

En voulant proposer des départs en retraite uniformisant tous les systèmes, le gouvernement s’est lancé dans un chantier qui ne saurait satisfaire tout le monde et en premier tous les régimes spéciaux. Ces derniers ont de tels avantages, privilèges, qu’il sera difficilement possible de les réformer d’un seul élan même s’il est proposé des échéances décalées.

Le plus simple serait de commencer par le privé, en se posant la question :
Qu’est-ce qui pourrait résoudre très rapidement le problème de l’équilibre des retraites mais aussi de toutes les caisses déficitaires ?

De Sécurité Sociale D’Assedic De l’état Des collectivités locales (même si elles ne doivent pas être en déficit)

Mais aussi résoudre le manque de financement de toutes les administrations, collectivités locales, augmenter les marges des entreprises franco-françaises, trop faibles de près de 10%, le pouvoir d’achat du monde paysan et surtout remonter le niveau de la France par le bas.

En premier, augmenter de suite le temps de travail des salariés du privé d’une heure en passant de 35 à 36 heures. Ce qui exclurait des revendications des fonctionnaires et apparentés, les blocages qui vont avec et déboussolerait les syndicats !

Cela ferait rentrer par année dans l’économie, la « modique » somme de 22 Mds d’euros. Soit :

12 Mds de salaires 6,8 Ms de charges sociales 1,2 Mds d’impôts 2 Mds de TVA

Puis augmenter de 1 heure par année pour arriver aux 40 heures, ce qui apporterait 110 milliards de plus par année dans l’économie.
D’où un boom économique certain, avec une possible inflation, mais surtout un pouvoir d’achat nettement supérieur, des commandes pour les entreprises, une forte baisse du chômage avec plus d’équilibre de tous les comptes.

Qui dit plus de pouvoir d’achat ne dit pas forcément plus d’achats, mais acheter mieux, plus écologique, moins de low-cost, d’où la formule :

Travailler + pour dépenser mieux

Ensuite pour pérenniser les systèmes de retraites :
« Etablir la durée d’activité proportionnelle à la durée de vie des retraités »
Il n’y aurait plus besoin à l’avenir de nouvelles lois pour faire du rattrapage financier par rapport à l’augmentation de la durée de vie. Il est nécessaire de rappeler que nous vivons 7 heures de plus par jour depuis 1945, c’est 23 ans et 3,5 de plus pour les retraités !
Rappelons aussi qu’il y avait 6 salariés pour 1 retraité après 1945 et seulement 1,4 pour 1 aujourd’hui. Si on reste sur cette pente en 2040, ce sera 1 pour 1, soit cotiser plus de 50 % de sa paie pour avoir la même retraite !
Il n’y a plus qu’à attendre la mise en place par le gouvernement ! ! !

www.danielmoinier.com


A découvrir

Daniel Moinier

Daniel Moinier a travaillé 11 années chez Pechiney International, 16 années en recrutement chez BIS en France et Belgique, puis 28 ans comme chasseur de têtes, dont 17 années à son compte, au sein de son Cabinet D.M.C.

Il est aussi l'auteur de six ouvrages, dont "En finir avec ce chômage", "La Crise, une Chance pour la Croissance et le Pouvoir d'achat", "L'Europe et surtout la France, malades de leurs "Vieux"". Et le dernier “Pourquoi la France est en déficit depuis 1975, Analyse-Solutions” chez Edilivre.