Sécurité routière : nombre de morts en hausse sur les routes en février 2019

17,1 %
En février 2019, il y a eu 17,1% de morts en plus sur les routes
françaises par rapport au même mois en 2018.

Le nombre de morts sur les routes de France métropolitaine a connu une très forte hausse de 17,1 % en février 2019, avec 253 personnes tuées, soit 37 de plus qu’en février 2018, a annoncé jeudi 28 mars la Sécurité routière.

En février le nombre de morts sur les routes a augmenté de 17,1% par rapport à 2018

Mauvaise nouvelle en ce début d'année 2019 : l’augmentation du nombre de morts sur les routes françaises se poursuit pour le deuxième mois consécutif. « Après la hausse de la mortalité routière constatée en janvier 2019 (+3,9 %), l’effet de la forte dégradation des radars fixes (dans le cadre du mouvement des Gilets jaunes, NDLR) s’amplifie et se traduit par un relâchement des comportements sur l’ensemble des réseaux routiers », explique ainsi la Sécurité routière dans un communiqué.

Le mouvement de protestation des Gilets jaunes en cause donc selon la Sécurité routière. Pour rappel, fin janvier 2019, on apprenait que les deux tiers des radars automatiques de l’Hexagone avaient été détruits ou endommagés, depuis l’annonce du passage à 80 km/h. Et ils ne devraient pas être remplacés tout d esuite... Le Parisien révélait alors que leur réparation coûterait plus de 82 millions d'euros.

Mais, Daniel QUÉRO, président de « 40 millions d'automobilistes », a un tout autre avis : « Cette interprétation des causes des mauvais chiffres de février est plus que douteuse, car on sait très bien que, certes, de nombreux radars ont été dégradés dès le mois de juillet suite à la mise en œuvre de la mesure des 80 km/h, mais aussi que leur remise en état a débuté dès la fin du mois de janvier ».

Les cyclistes particulièrement touchés

Dans le détail, selon la Sécurité routière, au total, 253 personnes ont été tuées ce deuxième mois de l'année, pourtant le plus court, soit 37 de plus qu'en février 2018. Après une baisse considérée comme historique de la mortalité routière en 2018, l'année 2019 commence donc avec deux mois consécutifs d'augmentation. Et février voit même le chiffre augmenter de 17,1%.

Et la Sécurité routière de préciser : « La forte augmentation de la mortalité routière enregistrée le mois dernier concerne principalement les piétons, les cyclistes, les jeunes de 18-24 ans et les seniors de 65 ans et plus ». Elle s'inquiète particulièrement de voir « la mortalité des cyclistes la plus forte relevée pour un mois de février depuis dix ans, avec 18 décès estimés ». Enfin d'autres indicateurs sont en hausse : le nombre d'accidents corporels (4 091, +22,3%) et le nombre de personnes blessées (5 201, +21,5%).


A découvrir