La semaine de 4 jours testée chez Microsoft

40 %
L'expérience a montré que la productivité des salariés avait augmenté
de 40% durant la période de test.

La banche japonaise de Microsoft a expérimenté la semaine de quatre jours au lieu de cinq pour tester la productivité des salariés. 

Pas de baisse de revenus

Microsoft a innové au Japon. Mais cette fois, ce n’est pas sur le terrain du numérique mais dans le fonctionnement de l’entreprise. Durant le mois d’août, les employés de la branche japonaise de Microsoft ont expérimenté la semaine de quatre jours de travail, comme l’a rapporté le Guardian. Une expérience baptisée Life choice challenge. 

Durant tout le mois d’août, les 2.300 salariés de Microsoft ont donc pu partir en week-end dès le jeudi soir. Durant cette période, leur rémunération n’a pas diminuée puisque le but était d’effecteur le même travail dans un laps de temps plus court. 

Des résultats satisfaisants

Selon l’entreprise, le projet s’est révélé être un succès. La productivité des employés a en effet été augmentée de 40% en moyenne et 92% d’entre eux ont déclaré préférer les semaines courtes. « Je veux que mes employés réfléchissent et tentent de comprendre comment ils pourraient faire les mêmes résultats en travaillant 20% de temps en moins », a déclaré le CEO Takuya Hirano dans un communiqué envoyé au Guardian

Dans le détail, les employés prendraient 25% de pauses en moins pour compenser le jour d’absence. L’entreprise aurait consommé 23% d’électricité en moins et imprimé 59% de feuilles en moins. Une nouvelle méthode qui pourrait s’inscrire dans un processus écologique. Microsoft n’a pas indiqué si elle comptait renouveler l’expérience. Elle pourrait être reconduite durant l’hiver. 


A découvrir