SFAM, Leroy Merlin, SNCF... Ces sociétés qui se tournent vers l'Espagne

2,5 %
Le PIB espagnol a progressé de 2,5% en 2018 (contre 1,8 % en zone
euro)

SFAM, Leroy Merlin, SNCF, Tarmac Aerosave... De plus en plus d’entreprises françaises choisissent l’Espagne pour mettre en œuvre, ou intensifier, leur développement international. Preuve de cet engouement, le réputé magazine Maddyness vient de publier un guide pour aider les entreprises françaises à s’installer outre Pyrénées.

C’est décidément le moment d’y aller. Selon les chiffres de l’Institut national de statistiques, le PIB espagnol a progressé de 2,5 % en 2018 (contre 1,8 % en zone euro). Les résultats du dernier trimestre (0,7 % de croissance) ont de leur côté été « meilleurs que prévu », selon la ministre espagnole de l’Économie, Nadia Calviño, qui table sur une progression de 2,2 % cette année. « Nous avons commencé 2019 d’un bon pied et nous avons un schéma de croissance robuste », s’enthousiasme la ministre.

Les entreprises françaises qui ont choisi le voisin ibérique pour commencer ou intensifier leur développement international, ne s’y sont donc pas trompées. Il faut dire que l’Espagne offre aux entrepreneurs hexagonaux un marché de proximité, une main-d’œuvre qualifiée et moins coûteuse, des charges sociales plus faibles et une bonne qualité de vie, comme le souligne le magazine Maddyness.

En pleine transformation, la SNCF souhaite ainsi profiter de l’ouverture du marché ferroviaire espagnol pour lancer des TGV low cost qui viendront concurrencer ceux de l’opérateur historique Renfe, selon les déclarations de Rachel Picard, directrice générale de Voyages SNCF.

Des milliers d’emplois à la clé

Le premier réseau à grande vitesse d’Europe (3 200 km en service et 1 500 km supplémentaires en construction) dispose d’un important potentiel de développement. En Espagne, en effet, « la grande vitesse est pour l’instant réservée à une élite, au voyageur business, alors même que le réseau peut accueillir davantage de passagers et surtout, à des prix plus compétitifs », explique Voyages SNCF.

Mais le fleuron de l’industrie française est loin d’être le seul à tourner son regard outre Pyrénées. Leroy Merlin, première entreprise à avoir développé le concept de grande superficie spécialisé dans l’aménagement des maisons en Espagne, a l’intention d’y poursuive son développement. La société française s’est ainsi fixé l’objectif de créer 5 000 emplois directs et 1 500 emplois indirects dans les cinq prochaines années. L’enseigne propose d’ores et déjà 700 offres d’emploi réparties sur les 136 points de vente espagnols.

En plus d’inaugurer un centre de formation Campus à Alcobendas, près de Madrid, Leroy Merlin a par ailleurs ouvert deux nouveaux magasins ces deux derniers mois, le premier à Xàtiva (Valence) et le deuxième à Motril (Grenade).

La Société Française d’Assurance Multirisques (SFAM), leader européen de l’assurance mobile et multimédia, a quant à elle choisi le pays de Cervantès pour l’implantation de son premier siège à l’étranger. Et pour cause : l’Espagne est le plus gros consommateur de mobiles et d’objets connectés en Europe.

« Marché clé » pour SFAM

Or, « devant l’ampleur de l’usage de ces appareils et la fréquence de connexion des consommateurs espagnols, l’Espagne constitue un marché clé dans le cadre de la stratégie de développement internationale annoncé par SFAM », explique le courtier. La société prévoit ainsi une croissance de 300 % sur le marché espagnol en 2019. Elle compte y recruter 600 000 nouveaux assurés et 400 collaborateurs, notamment à Barcelone.

La fièvre espagnole semble gagner tous les secteurs de l’économie française. En témoigne la campagne de recrutement lancée par l’entreprise de services aéronautiques Tarmac Aerosave, sur ses sites français et espagnol de Tarbes, Toulouse-Francazal et Teruel (Aragon). L’entreprise française recherche notamment des responsables de projet, des mécaniciens, des ingénieurs et logisticiens aéronautiques.

Alors que la croissance espagnole devrait rester au-dessus de la moyenne de la zone euro, le nombre de candidats à la conquête du nouvel eldorado devrait continuer d’augmenter. À tel point que Maddyness a estimé utile de lister les six erreurs que doivent absolument éviter ceux qui partent à l’aventure. Si la patience, la prudence et le respect des procédures administratives sont évidemment de mise, l’expérience devrait s’avérer stimulante et surtout rentable !


A découvrir