SFR a stocké des Playstation 5 pour les proposer avec une offre fibre

399,99 EUROS
La Playstation 5 affichait un prix de lancement de 399,99 euros.

La nouvelle offre qu’a dévoilé le 26 août 2021 l’opérateur SFR, propriété de la holding luxembourgeoise Altice, va faire plaisir aux joueurs de jeux-vidéo, surtout les fans de la PlayStation de Sony, dont la dernière version, la Playstation 5, est en rupture de stock quasi-constamment. SFR s’est constituée un stock de console pour pouvoir les vendre avec un abonnement… et a ainsi participé à la pénurie.

Une nouvelle offre fibre + Playstation 5 par SFR

L'opérateur au Carré rouge a donc dévoilé, par communiqué de presse le 26 août 2021, sa nouvelle formule, qui n’est pas sans rappeler la formule abonnement Internet + télévision. Cette fois, au lieu du téléviseur, c’est une Playstation 5 qui est proposée.

Disponible dès le vendredi 27 août 2021, l’offre présente deux formules, selon le type de Playstation 5 choisie. Les deux offres ne sont éligibles qu’avec l’abonnement Fibre Power de SFR qui affiche le prix de 32 euros par mois la première année, puis 50 euros par mois dès la deuxième. Avec cette offre Power, il est donc possible d’ajouter :

Une PlayStation5 avec lecteur Blu Ray 4K et deux manettes DualSense : à partir de 149 euros + 8 euros/mois pendant 24 mois. Soit un total de 341 euros au bout de 24 mois pour la console, au lieu de 569,98 euros (prix conseillé)

Une PlayStation 5 Edition Digitale sans lecteur de disque physique : à partir de 49 euros + 8 euros/mois pendant 24 mois. Soit un total de 241 euros au bout de 24 mois pour la console au lieu de 469,98 euros (prix conseillé).

L’opérateur SFR a-t-il exacerbé la pénurie de consoles en France ?

S’il faut admettre que la Playstation 5 revient bien moins cher avec l’offre SFR, on peut supposer que l’opérateur, qui ne propose cette offre que jusqu’à rupture de stock, ne dispose malgré tout pas que d’une dizaine de Playstation 5 dans ses entrepôts. Si SFR n’a pas communiqué sur le nombre de consoles disponibles, il faut que l’opération ne soit rentable.

Le corollaire de cette offre est donc qu’Altice France, maison-mère de SFR, a stocké plusieurs dizaines (centaines ? milliers ?) d’unités d’une console que les joueurs recherchent depuis des mois à cause de la rupture de stock, liée aux difficultés de production connues par Sony. Le groupe a donc participé à la pénurie qui touche le marché français comme mondial et joue désormais sur celle-ci pour attirer de nouveaux clients.


A découvrir