La réussite sans fausses notes de Shazam en chiffres

400000
400 000 chansons par jour sont achetées sur une plate-forme de
téléchargement (iTunes ou Google Play) après avoir été « shazamées »

25 80 : C'est le numéro qu'il fallait composer sur un téléphone pour utiliser Shazam à son lancement, en 2002. L'utilisateur devait ensuite tenir son appareil près de la source musicale pour recevoir un SMS avec le nom de l'artiste et le titre du morceau.


2008

L'année de lancement de l'application Shazam (gratuite) pour smartphone. Elle a été l'une des premières disponibles sur l'App Store d'Apple.


2011 

Depuis cette année-là, Shazam permet d'obtenir des informations ou des offres par des supports autres que musicaux, comme des émissions ou des pubs, par exemple. L'entreprise travaille aujourd'hui sur la reconnaissance visuelle de codes-barres ou QR pour permettre aux utilisateurs de « shazamer » des pubs dans la presse, dans la rue ou dans les magasins puis d'acheter directement les produits.


120 ingénieurs sont employés à l'amélioration des services actuels et à la mise au point des prochains. Shazam a déjà déposé quelque 200 brevets.


44 millions d'euros

C'est le chiffre d'affaires réalisé par l'entreprise entre juillet 2012 et juin 2013 (derniers chiffres disponibles).


37 millions d'euros ont été investis en 2013 par le groupe de télécoms América Móvil, fondé et présidé par le Mexicain Carlos Slim, le 2e homme le plus riche du monde.


28 millions d'euros ont été collectés lors d'une nouvelle levée de fonds, la 7e depuis sa création, a annoncé en janvier Andrew Fisher. Cela porte la valeur de l'entreprise à 1 milliard de dollars (940 millions d'euros). L'identité des investisseurs n'a pas été communiquée.


525 millions de téléchargements sont revendiqués par Shazam. Ce qui en fait l'une des 20 applications pour smartphone (et l'une des 10 applis pour iPhone) les plus téléchargées de tous les temps !


100 millions d'utilisateurs se connectent au moins une fois par mois.


2e plus gros marché, après les États-Unis : la France, avec 7 millions d'utilisateurs actifs par mois.

20 millions de demandes d'identification sont faites chaque jour. me l'entreprise. Elle prélève dessus une commission. Désormais, elle propose aussi des liens vers les sites de streaming Spotify et Rdio.


400 000 chansons par jour sont achetées sur une plate-forme de téléchargement (iTunes ou Google Play) après avoir été « shazamées ». Soit 7 % du total des ventes digitales de musique dans le monde.


n° 1 des morceaux les plus « shazamés » (près de 20 millions de fois !) : Wake Me Up, de Avicii, devant Blurred Lines, de Robin Thicke, et Somebody That I Used To Know, de Gotye. L'appli a été consultée plus de 10 millions de fois pour 18 autres morceaux.

C'EST QUI ? C'EST QUOI ?

Shazam Start-up fondée en 2002 par trois étudiants : un Américain, un Britannique et un Belge.

Elle est à l'origine de l'appli mobile de reconnaissance musicale du même nom.

Son siège se trouve à Londres (Royaume-Uni). Elle compte sept autres bureaux dans le monde.

Andrew Fisher Né en 1969 au Royaume-Uni. Il a fait des études d'économie à l'université. Il a travaillé chez InfoSpace Inc. (fournisseur de services pour sites Web), monté et dirigé TDLI.com (fournisseur de contenu Internet et portails mobiles) avant de rejoindre Shazam en 2005. Il en est président exécutif depuis 2013.

Rich Riley Né en 1973 aux États-Unis. Après 13 années chez Yahoo!, où il supervisait les ventes, la gestion des comptes et les opérations, le marketing inter-entreprises pour le continent américain, Rich Riley a été embauché par Shazam en 2013. Il en est président-directeur général.

Cet article est extrait de l'Eco, hebdo destiné aux 12-16 ans.

Si vous voulez abonner votre enfant cliquez sur la bannière ci-dessous.


A découvrir

L'ECO

Dès 14 ans - Chaque vendredi, 8 pages pour comprendre l'essentiel de l'info économique !

• Des exemples concrets, tirés de l'actualité, qui parlent aux jeunes.
• Des mots décodés, chiffres et repères clés, prix d'un produit de consommation courante à la loupe.
• Un zoom sur des produits innovants.
• Des brèves économiques françaises et étrangères.
• L'histoire d'une réussite professionnelle.