Consommation : la mort des magasins physiques n'aura pas lieu ! #BESTOF

  • 92% des personnes intérrogées déclarent acheter en magasin plutôt que
    sur Internet,
Image : @Shutter

92% des personnes intérrogées déclarent acheter en magasin plutôt que
sur Internet,

Un français sur cinq s'est déjà pris en photo en cabine d'essayage pour obtenir l'avis d'un proche, garder un souvenir, ou mûrir sa réflexion avant achat. Facebook arrive en tête des réseaux sociaux les plus populaires pour partager ses photos.

Headoo, leader du "Picture Marketing" et de la digitalisation des points de vente, s'est penché sur les habitudes de consommation des Français, et plus particulièrement en magasin. Alors que l'e-commerce a bouleversé la distribution traditionnelle jusqu'à laisser prédire à certains sa disparition pure et simple, l'étude Headoo vient tordre le cou à quelques idées reçues en montrant un réel enthousiasme des Français pour leurs boutiques, mais également l'importance des réseaux sociaux et des photos pour les consommateurs. 

Les Franciliens seraient-ils paresseux ou trop occupés?

Interrogés sur la catégorie d'achats effectués ces douze derniers mois, les Français ont répondu à l'unanimité les vêtements (100%). Viennent ensuite les produits alimentaires (98%) et les produits d'entretien (94%).

Les habitants d'Ile-de-France sont ceux qui achetent le moins de matériel de sport (42%), face au reste de la France (49% en moyenne).

Par contre, il est important de noter que, malgré l'essor fulgurant des sites marchands, les Français restent fidèles aux magasins physiques, avec 100% d'entre eux affirmant réaliser leurs achats vestimentaires en boutique.

Les achats en ligne sont surtout réalisés par les personnes agées de 18 à 29 ans (69%), suivi des 30-44 ans (64%) et des 45-59 ans (60%). La région influe également révélant ainsi que les Franciliens sont les plus présents pour acheter leurs vêtements en ligne (61%).

La photo en magasin : une histoire de génération ?

Un Français sur cinq affirme s'être déjà pris en photo lors de son passage dans une cabine d'essayage (20%) : 24% de femmes contre 16% d'hommes. Sans grande surprise, la génération Y est ici très largement représentée - 45% des acheteurs de 18 à 29 ans se sont photographiés avant d'acheter. En revanche, les générations antérieures ne sont pas en reste puisque les 30-44 ans (29%), les 45-59 ans (10%) et les plus de 60 ans (4%) ont également osé le selfie dans la cabine !

Lorsque l'on interroge ces amateurs d'autoportrait sur les raisons les poussant à se prendre en photo, le constat est sans appel : 82% affirment vouloir l'avis d'un proche, 45% souhaitent mûrir leur réflexion avant l'achat, et 22% le font pour conserver un souvenir. Une tendance qui devrait s'inscrire dans le phénomène de la digitalisation des magasins.

Le Web-to-store : une tendance à la mode plébiscitée par les consommateurs

"Malgré l'essor du e-commerce et un pouvoir d'achat en berne, les consommateurs ne veulent pas renoncer à se faire plaisir et se rendre en magasin pour faire leur achat." affirme Jean Dussetour, CEO de Headoo. "Si Internet est entré dans les mœurs, les Français achètent toujours autant en magasin. Pour eux, Internet est même devenu un outil de recherche nécessaire avant de se déplacer dans un magasin, on parle alors de ROPO (Research Online, Purchase Offline). 18% des consommateurs ont l'habitude de faire des recherches sur Internet ou sur mobile avant de faire leurs achats. Le digital est en train de transformer en profondeur les points de vente, pour offrir aux clients des expériences d'achats plus interactives, plus riches et in fine plus satisfaisantes." conclut Jean.

Si le Web-to-Store est plébiscité, le cheminement inverse du Store-to-Web semble gagner du terrain, les consommateurs étant très réceptifs aux attentions des enseignes pendant ou après leurs achats. En effet, 46% des Français souhaitent que leur marque préférée leur offre une photo à ses couleurs. Suite à leur simple visite en magasin ou suite à un achat, les consommateurs vont aller chercher sur une plateforme Web dédiée à la marque leur photo prise dans le magasin grâce à une borne digitale. De là, ils pourront être redirigés directement sur le site e-commerce de la marque et pourquoi pas, continuer leurs achats en ligne.

Les consommateurs français préfèrent les boutiques au e-commerce

C'est sans appel que 92% des personnes intérrogées déclarent acheter en magasin plutôt que sur Internet, préférant ainsi la possibilité d'essayer le produit, ou tout simplement pour le plaisir de faire du shopping (40%). Le shopping exclusivement féminin ? Si 48% des femmes intérrogées s'y adonnent,près d'un tiers des hommes ne boudent pas une virée shopping (29%). A la question "pourquoi préférez-vous acheter en magasin plutôt que sur le web", 30% des femmes et 20% des hommes affirment vouloir passer un bon moment seul ou avec leurs proches. Outre le sexe, l'âge influe nettement sur ces réponses. Ainsi, près de la moitié des 18-29 ans préfèrent faire leurs achats en magasins plutôt que le Web juste pour le plaisir de faire du shopping, et pour 40% d'entre eux c'est tout simplement pour passer un bon moment seul ou avec leurs proches.

A chaque région son réseau social ?

Et qu'advient-il des photos prises en magasin ? Les réseaux sociaux sont aujourd'hui rentrés dans les mœurs, au même titre que les smartphones lors de leur apparition auprès du grand public. En effet, rien que sur Facebook, on dénombre pas moins de 28 millions d'utilisateurs en France. Ces réseaux sociaux permettent entre autres de partager des photos avec ses proches. Facebook arrive en tête des réseaux sociaux préférés des Français pour partager des photos (91%), devant Twitter (24%) et Instagram (15%). Il est également intéressant de noter que les plus de 60 ans utilisent exclusivement Facebook pour leurs photos (100%).

Où sont utilisés les réseaux sociaux ? Les habitants du Sud-Est de la France semblent les moins portés sur Facebook, avec 81%, tandis que les habitants du Nord-Ouest sont les plus grands utilisateurs d'Instagram (30%) et que Twitter voit son apogée dans le Sud-Ouest (28%).

Méthodologie : cette étude a été conduite auprès d'un échantillon représentatif de 1000 personnes sur la période du 21 mars au 28 mars 2014.

Article initialement paru le 14/05/2014

ON EN PARLE SUR LES RESEAUX SOCIAUXBUZZ