Quels sont les avantages et les inconvénients d'investir dans les small caps ?

2 milliards €
On dit d'une société qu'elle est une small cap quand sa capitalisation
est inférieure à deux milliards d'euros.

Quand un investisseur veut acheter de nouveaux titres pour son portefeuille, il peut, selon son profil, choisir de diversifier en investissant dans des small caps. Pourquoi un tel choix ? Quels sont les avantages d’investir dans des small caps ? Et les inconvénients ?

Small caps : quels sont les éléments qui font souvent douter les investisseurs ?

Si les actions émises par des sociétés à grosse capitalisation sont considérées comme moins risquées par les investisseurs, c’est avant tout parce qu’elles appartiennent à des sociétés solides. Ces dernières sont sur le marché depuis de nombreuses années, et ont prouvé leur faculté à traverser avec plus ou moins de facilité les périodes de conjonctures économiques difficiles. Étant très appréciées des investisseurs, elles n’ont généralement aucun problème de liquidité, ce qui permet de rapidement trouver des acheteurs et/ou des vendeurs, quel que soit le prix de ses titres.

En revanche, ce n’est pas toujours le cas des petites capitalisations. Autre facteur de méfiance de la part des investisseurs prudents : ces sociétés sont présentes sur le marché depuis beaucoup moins de temps (moins de 5 ans). Le manque de donnée financière qui en résulte implique une plus grande difficulté pour l’investisseur de valoriser l’entreprise. En cas de crise, sera-t-elle suffisamment solide ? Prendra-t-elle soin de ses actionnaires ?

Avantages d’investir dans les small caps

Oui, d’un point de vue boursier, investir dans des smalls caps est donc plus risqué. Cependant, il y a certains éléments non négligeables à prendre en compte et qui méritent d’être soulignés. Premièrement, il ne faut pas oublier que les small caps sont de jeunes entreprises. Leur premier objectif est donc de se développer. Alors que les plus grosses capitalisations cherchent à améliorer le mieux possible leurs, les small cap, elles, n’ont qu’un but : s’agrandir et grossir le plus vite et le mieux possible. Certes, il n’y a aucun moyen de s’assurer du succès de leur projet. Il n’en reste pas moins que leur potentiel de croissance est nettement plus élevé que celui de leurs grandes sœurs.

Peu de valeurs sur le marché sont susceptibles de laisser espérer aux investisseurs un rendement bien au-dessus de la moyenne du marché. De plus, le prix des titres étant beaucoup moins élevé que pour les big caps, cela permet une diversification du portefeuille à moindre coût. En plaçant les protections nécessaires lors de ses prises de position, l’investisseur pourra tenir son plan de money management de la même façon qu’il a l’habitude de la faire avec les autres types de valeurs. Enfin, investir dans les petites capitalisations permet quelques fois d’optimiser sa fiscalité. En particulier pour les investisseurs assujettis à l’ISF. Néanmoins, il convient de se renseigner sur les conditions à respecter pour bénéficier de ces éventuels abattements.

Comment investir dans les petites capitalisations ?

La façon la plus simple d’investir dans les small caps reste d’acheter les titres en passant par son courtier habituel. Mais il est aussi possible d’acheter directement ses titres auprès de ces entreprises. Un autre moyen très utilisé est d’investir dans des fonds composés d’un panier d’actions d’entreprises à faibles capitalisations. Mais il faut noter que ce type d’investissement doit alors se faire sur un horizon de temps plus long terme, pour profiter au maximum de l’optimisation fiscale qui serait impossible autrement.


A découvrir

Sylvain March

Trader Indépendant depuis 2008, Sylvain March est rédacteur financier pour différents journaux économiques.

Il a voyagé 2 ans autour du monde avec son portable sous le bras, en passant ses ordres à la terrasse des cafés.
Revenu en France, il est devenu formateur en Bourse pour partager son expérience, et propose sur son blog des formations simples et concrètes pour devenir meilleur investisseur.

Découvrir son blog de bourse ici : www.en-bourse.fr