SMIC : le gouvernement dévoile le nouveau montant au 1er octobre 2021

2,2 %
Le SMIC augmente de 2,2% en octobre 2021.

L’Insee a publié, le 15 septembre 2021 dans la matinée, le niveau d’inflation en France pour le mois d’août 2021 et son niveau par rapport au mois de novembre 2020. Une inflation élevée qui dépasse le seuil de 2% conduisant à une revalorisation automatique du SMIC en France. Le ministère du Travail a confirmé cette revalorisation dans un communiqué le 15 septembre 2021 au soir, dévoilant le montant exact du nouveau SMIC français.

Quel sera le montant du SMIC au 1er octobre 2021 ?

Dans son communiqué de presse, Élisabeth Borne, ministre du Travail, n’a pu que se plier à la loi : cette dernière prévoit qu’une revalorisation du SMIC survient dès lors que l’inflation dépasse 2% par rapport au mois de référence, en l’occurrence novembre 2020. « Entre novembre 2020 et août 2021, l’indice de référence a progressé de 2,2% », écrit le ministère, reprenant les données de l’Insee. Ainsi, « conformément aux dispositions législatives, le niveau du SMIC augmentera de 2,2% au 1er octobre 2021 ».

Par le biais de ce communiqué, le ministère donne le nouveau montant du Salaire minimum de croissance en France. « Il s’établira ainsi à 1.589,47 euros brut, soit une hausse de 34,89 euros » (pour un temps plein à 35 heures hebdomadaires). Le SMIC horaire augmente en conséquence, passant de 10,25 euros à 10,48 euros brut.

Qui est concerné par la hausse du SMIC au 1er octobre 2021 ?

L’augmentation du Salaire minimum de croissance (SMIC) du premier octobre 2021 concerne avant tout, et sans surprise, les travailleurs rémunérés au SMIC qui voient donc leur salaire mensuel augmenter de 34,89 euros bruts. Mais la hausse annoncée, « la plus forte augmentation depuis 2012 », souligne le ministère du Travail, va impacter également d’autres salariés en France.

« Le Smic correspond au salaire horaire minimum légal en dessous duquel le salarié ne peut pas être rémunéré », précise en effet le site Service Public. Une obligation légale sous peine de sanctions pour l’employeur, administratives mais aussi auprès des Prud’hommes en cas de plainte.

Ainsi, au 1er octobre 2021, toute personne dont la rémunération en septembre 2021 est inférieure à 1.589,47 euros brut par mois (pour un temps plein à 35 heures) va voir son salaire être obligatoirement aligné sur le SMIC, a minima.

Une deuxième revalorisation en janvier 2022

L’augmentation de l’inflation qui a conduit à la revalorisation du SMIC au 1er octobre 2021 ne crée toutefois pas d’exception à la règle qui fixe une revalorisation annuelle du SMIC au début de chaque année civile, le 1er janvier.

Le Salaire minimum de croissance (SMIC) devrait donc être revalorisé au 1er janvier 2022 selon le calcul légal, à savoir « sur la base de la moitié du gain de pouvoir d'achat du salaire horaire moyen des ouvriers et des employés ». Du fait de la revalorisation d’octobre 2021, difficile de penser que le gouvernement optera pour un « coup de pouce » supplémentaire en début d’année.


A découvrir