SMIC : les femmes et les temps partiels particulièrement concernés

55,2 %
Les femmes représentent 55,2 % des bénéficiaires du SMIC.

Vous avez plus de chances de toucher le SMIC si vous êtes une femme ou/et si vous travaillez à temps partiel, apprend-t-on d’une étude de la Dares, le service d’études statistiques rattaché au Ministère du Travail.

Dans les TPE, 1 salarié sur 3 est au SMIC

L’égalité salariale n’est toujours pas une réalité dans la France de 2017, et c’est également vrai chez les personnes touchant le SMIC. Au 1er janvier 2017, les femmes représentent 55,2 % des bénéficiaires du SMIC, même si cette proportion diminue légèrement sur un an : au 1er janvier 2016, elles étaient 56,6 % à toucher le SMIC.

Les salariés à temps partiel sont 24,2 % à toucher le SMIC, contre seulement 7,5 % des salariés à temps complet. Par ailleurs, le salaire minimum est très répandu dans les petites entreprises : 31,3 % des personnes travaillant dans des établissements comptant un seul salarié touchent le SMIC, contre 4,5 % des personnes travaillant dans des sociétés de plus de 500 salariés. Néanmoins, même si on travaille dans une grande entreprise, le fait d’être une femme joue en votre défaveur : 63 % des femmes salariées d’entreprises de plus de 500 salariés sont au SMIC, alors même qu’elles ne représentent même pas la moitié des effectifs.

L’hôtellerie-restauration, le secteur « roi » du SMIC

Toutes catégories de salariés confondues, la proportion de smicards augmente légèrement : 1,65 million de Français, soit 10,6 %, sont au SMIC au 1er janvier 2017, contre 10,5 % au 1er janvier 2016. Mais ces chiffres sont à relativiser : en juillet 2005, 16,3 % des salariés étaient rémunérés au SMIC, date à compter de laquelle leur proportion a commencé à diminuer pour se stabiliser aux alentours de 10 % depuis 2010.

La proportion de smicards est très élevée dans l’hôtellerie et la restauration (31,2 % des effectifs), mais affiche une baisse notable de 7,1 points sur un an. La proportion des salariés au SMIC reste stable dans les services (12,2 %) mais augmente dans l’industrie (5,3 %, +0,5 point de hausse) et la construction (8,8 %, 0,6 point de hausse).


A découvrir