SNCF : une nouvelle grille de tarifs plus simple et plus attractive cet été

42  %
La SNCF a perdu 42 % de ses voyageurs en 2020.

La SNCF va mettre en place une nouvelle grille tarifaire d'ici l'été, avec un objectif majeur : simplifier la vie des voyageurs… et les faire revenir dans les trains ! Car l'année 2020 a été catastrophique pour le groupe.

La SNCF veut simplifier la vie de ses voyageurs d'ici cet été. Une grille tarifaire « plus simple, plus accessible, plus attractive » va en effet être mise en œuvre, a déclaré Christophe Fanichet, PDG de SNCF Voyageurs, durant une conférence de presse avec des journalistes spécialisés. Toujours dans un souci de simplicité, le groupe va aussi fondre ses cinq applications mobiles en une seule. Gare à l'usine à gaz, mais au moins les clients ne se gratteront pas la tête pour savoir quelle application télécharger et utiliser. Ces mesures visent à faire revenir les voyageurs dans les trains, car l'année qui vient de s'écouler a été terrible pour la SNCF : « En 2020, nous avons perdu 42 % de nos voyageurs », a déploré le dirigeant.

Relance estivale

Un constat d'autant plus accablant que « les cinq années précédentes le trafic augmentait de 2 % à 3 % par an ». La SNCF doit donc relancer une machine grippée par la crise sanitaire, les confinements, les mesures de restriction des déplacements. Dans le détail, la fréquentation dans les TGV et Intercités a plongé de 42 %, elle atteint 35 % pour les TER et 45 % pour les Transilien. Sur les dix premiers mois de l'année, le manque à gagner s'établit à 5 milliards d'euros. La situation est catastrophique pour l'Eurostar, détenu à 55 % par la SNCF : « On n’a plus qu’un aller-retour par jour. C’est une entreprise qui, au vu du trafic, est plus touchée que l’aérien ».

Le terrible bilan 2020

Le bilan du début de l'année n'est pas plus brillant. Les réservations sont en baisse de 70 % pour le mois de février dans les TGV, et de 80 % pour le mois de mars. Le taux d'occupation est de 45 % seulement sur les trains de grandes lignes. Pourtant, la SNCF ne fait circuler que trois TGV sur quatre actuellement. La campagne de vaccination devrait commencer à porter ses fruits d'ici cet été, c'est pourquoi l'entreprise mise beaucoup sur un rebond de l'activité en milieu d'année. Et avec l'initiative d'une grille tarifaire plus lisible, les voyageurs voudront peut-être retrouver le plaisir du train.


A découvrir