La SNCF propose des billets de train à prix cassés

40 €
La SNCF propose un Grenoble-Paris à moins de 40 euros, soit avec plus
de 50% de réduction.

C’est un peu paradoxal, mais après 40 jours de grève à la SNCF, et malgré la reprise nette du trafic depuis quelques jours, la compagnie ferroviaire a un gros souci : certains de ses trains roulent à moitié vides !

Les passagers repoussent leur voyage

Il y a plein d’explications à cela, mais la première d’entre elles, c’est évidemment que bien des passagers ont différé leur voyage, qu’il soit personnel ou professionnel, pour ne pas risquer de se retrouver plantés. Soit, par un train annulé à la dernière minute, soit, par une correspondance qui ne fonctionne plus, ou que l’on rate parce que l’un ou l’autre train n’est pas à l’heure..

Pourtant, il faut bien relancer la machine, convaincre les usagers de la SNCF échaudés par plus d’un mois de grève de reprendre le train. Et le meilleur argument, bien souvent, c’est le prix. 

Des réductions sur les billets

Résultat, sur oui-sncf.com, vous pouvez trouver en ce moment des billets de train à prix cassés. On peut trouver, par exemple, un Grenoble-Paris à moins de 40 euros, soit avec plus de 50% de réduction.

Plus de 500.000 billets de trains bradés ont été mis en ligne par la compagnie ferroviaire, sur quasiment toutes les lignes, y compris les intercités. Attention, la promotion ne durera pas éternellement, elle doit normalement s’achever dans une semaine. 


A découvrir

Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.

Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. 

En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.

Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.

En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. 

Il a également été éditorialiste économique sur SUD RADIO de 2016 à 2018.

 

Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).